Mauritania

Mauritanie: L'OPEP contribue aux secours alimentaires

Source
Posted
Originally published
ABIDJAN, 18 février (IRIN) - Le Fonds de l'OPEP pour le développement international a offert 300 000 dollars en guise d'appui à une opération de secours du Programme alimentaire mondial (PAM) en Mauritanie, o=F9 des centaines de milliers de personnes sont guettées par la famine, a rapporté le PAM lundi.
La contribution sera utilisée par le PAM pour l'achat et l'acheminement de rations alimentaires qui aideront à nourrir des personnes souffrant des effets cumulatifs de trois années consécutives de sécheresse, a indiqué le PAM. La Mauritanie est le pays de la région du Sahel (Afrique de l'Ouest) le plus frappé par la sécheresse, qui a provoqué de grandes pénuries alimentaires.

"Comme les communautés agricoles de la Mauritanie pâtissent déjà des mauvaises récoltes de 2001, les catastrophes naturelles ont épuisé les réserves céréalières et forcé les familles à sauter des repas pour faire face aux pénuries alimentaires », a expliqué le PAM.

"Les habitants de la plupart des zones rurales s'en sortent à peine et la malnutrition aiguë accroît les taux de mortalité infantile ».

Le PAM a signalé que l'archipel du Cap-Vert (au large de la côte atlantique de l'Afrique) souffre également des conséquences de la mauvaise récolte de 2002. Beaucoup de familles ont consommé leurs réserves de graines et n'ont rien pour la prochaine saison des semis. « En juin 2002, et pour la première fois en plus de vingt ans, le gouvernement du Cap-Vert a lancé un appel à l'aide internationale pour lui permettre de faire face aux pénuries alimentaires et à la malnutrition accrues », a rappelé le PAM.

Des pénuries alimentaires ont également été signalées en Gambie, à l'ouest du Mali et au Sénégal.

"Il y a un mois, le PAM avait fait un appel pour recueillir 28 millions de dollars pour aider à nourrir 420 000 personnes dans le sud de la Mauritanie, ainsi que 160 000 personnes au Cap-Vert, en Gambie, au Mali et au Sénégal. Avec le don du Fonds de l'OPEP, l'agence a reçu des contributions confirmées équivalent à 10 pour cent des besoins », a conclu le PAM.

[FIN]

[Les informations contenues dans ce bulletin vous sont parvenues via IRIN, un département d'informations humanitaires des Nations Unies, mais ne reflètent pas nécessairement les vues des Nations Unies ou de ses agences. Si vous réimprimez, copiez, archivez ou renvoyez ce bulletin, merci de tenir compte de cette réserve. Toute citation ou extrait devrait inclure une référence aux sources originales. Les rapports d'IRIN sont archivés sur internet sous : http://www.irinnews.org. Toute utilisation par des sites web commerciaux nécessite l'autorisation écrite d'IRIN. ]

Copyright (c) UN Office for the Coordination of Humanitarian Affairs 2003