Mauritania

Expert sur les formes contemporaines d’esclavage de l’ONU se rendra en Mauritanie (29 avril 2022)

GENÈVE (29 avril 2022) – Le Rapporteur spécial de l’ONU sur les formes contemporaines d’esclavage, M. Tomoya Obokata, effectuera une visite officielle en Mauritanie du 4 au 13 mai 2022.

Au cours de sa mission, l'expert de l'ONU examinera les questions relatives à la persistance de l'esclavage fondé sur l'ascendance, ainsi que les conditions sociales, économiques et politiques des personnes anciennement réduites en esclavage et des personnes issues des castes d'esclaves. Il s'agira notamment d'évaluer les mesures visant à favoriser leur intégration sociale et économique, ainsi que le système juridique permettant aux personnes anciennement et actuellement réduites en esclavage de demander justice. Il enquêtera également sur l'existence d'autres pratiques de travail forcé, de formes serviles de mariage et des pires formes de travail des enfants.

Les Objectifs de développement durable demandent aux États de : « Prendre des mesures immédiates et efficaces pour éradiquer le travail forcé, mettre fin à l'esclavage moderne et à la traite des personnes, interdire et éliminer les pires formes de travail des enfants, y compris le recrutement et l'utilisation d'enfants soldats, et d'ici 2025 mettre fin au travail des enfants sous toutes ses formes. »

« En devenant un "Pays pionnier" dans le cadre de l'Alliance 8.7, la Mauritanie s'est engagée à accélérer son action à cet égard et je souhaite évaluer les progrès réalisés pour mettre fin à l'esclavage dans le pays, les défis restants et ce qui est nécessaire pour mettre fin à l'esclavage en Mauritanie une fois pour toute » , a déclaré M. Obokata.

Le rapporteur spécial se rendra à Nouakchott et à Nouadhibou et rencontrera des responsables gouvernementaux, des groupes de la société civile, des chefs traditionnels et religieux, des représentants du système des Nations unies, des organisations internationales et des membres de la communauté diplomatique.

M. Obokata fera part de ses observations initiales lors d'une conférence de presse qui se tiendra le 13 mai au Monotel Hôtel Dar el Barka, Zone des Ambassades, Nouakchott BP - 1366, à 10h00, heure locale.

Le rapporteur spécial présentera un rapport complet au Conseil des droits de l'homme en septembre 2023.

FIN.

M. Tomoya Obokata est un spécialiste du droit international et des droits humains, spécialisé dans la criminalité transnationale organisée, la traite des êtres humains et des formes contemporaines d'esclavage. Il a commencé son mandat comme rapporteur spécial sur les formes contemporaines d'esclavage, y compris leurs causes et leurs conséquences en mars 2020. Il est actuellement professeur de droit international et des droits humains à l'université de Keele, et il a précédemment enseigné à l'université Queen's de Belfast et à l'université de Dundee (toutes les deux au Royaume-Uni, en Grande-Bretagne et en Irlande du Nord).

Les Experts indépendants font partie de ce qui est désigné sous le nom des "procédures spéciales" du Conseil des droits de l’homme. Les procédures spéciales, l’organe le plus important d’experts indépendants du Système des droits de l’homme de l’ONU, est le terme général appliqué aux mécanismes d’enquête et de suivi indépendants du Conseil qui s’adressent aux situations spécifiques des pays ou aux questions thématiques partout dans le monde. Les experts des procédures spéciales travaillent à titre bénévole; ils ne font pas partie du personnel de l’ONU et ils ne reçoivent pas de salaire pour leur travail. Ils sont indépendants des gouvernements et des organisations et ils exercent leurs fonctions à titre indépendant.

Pour des informations additionnelles et des demandes des médias, prière de contacter:
M. Krishnan RAGHAVAN (+41 79 304 8092/ krishnan.raghavan@un.org).

Pour des demandes de renseignement des médias concernant d’autres experts indépendants, prière de contacter ONU Droits de l’homme– Unité Média (Jeremy Laurence / jeremy.laurence@un.org).