Mauritania + 1 more

Bulletin de conjoncture sur les marchés | N°2 Juillet 2022

Attachments

CONTEXTE ET METHODOLOGIE

  • La Mauritanie dépend des marchés internationaux pour l’importation des produits alimentaires qui représente 70% des besoins annuels.

  • Le PAM met en œuvre le CSP 2019-2022 avec volonté de porter à 60%-70% de l’assistance via transferts monétaires. D’où la pertinence d’un système de suivi des effets des transferts afin d’éviter tout effet stimulateur de l’inflation. Pour l’année 2022, le transfert monétaire couvre les moughataa de Maghama, Aioun, Kobeni, Monguel, Selibabi, Ghabou, Ould Yenga, Wompou, Tamcheket, Mbout dans les régions de Hodh el Garbi, de Gorgol et de Guidimakha.

  • La réponse 2022 du PAM intervient dans un contexte déjà affecté par les conséquences du COVID-19 auxquelles vient s’ajouter les effets de la crise alimentaire, financière et énergétique mondiale.

  • Les données sont collectées auprès des détaillants ; semi-grossistes et bénéficiaires sur un échantillon de marchés de référence, couverts par les transferts monétaires de soudure. Elles portent sur les prix de certains produits et concerneront, les appréciations sur l’offre, la demande et les perceptions. Une comparaison est ensuite faite rapport aux données du système national de suivi des marchés.