Mali + 2 more

Évaluation Rapide de Protection A Tessit – Ansongo (Mali) Septembre 2020

Format
Assessment
Sources
Posted
Originally published
Origin
View original

Attachments

Localités affectées

Cercle d’Ansongo, commune de Tessit, Tessit village et ces environnants ont accueilli des personnes en déplacement forcé (PDIs, refugiés et rapatriés) à la suite des attaques ciblées des assassinats, des enlèvements, des agressions physiques et sexuelles. Les réfugiés entre autre ont quitté plusieurs localités du Burkina, Niger (Tin-Akoff, Markoye, Dori, Wallam « Tillabéry »), les PDIs entre autre plusieurs localités de la commune de Tessit (Koko1 & 2, Haroun, Marikanga, Egede 1&2, Tabanco, Backal, Tingiriguitane, Toufagado), les rapatriés ont quitté le camp de refugié du Burkina (Goudébo)

Populations affectées

A la clôture de l’évaluation, les données disponibles se présentent comme suit :

  • Réfugiés Burkinabé et Nigériens : 1 286 personnes soit 246 ménages recensés dans la localité de Tessit village

  • PDIs : 7 628 personnes soit 1 144 ménages recensés à Tessit village et alentours

  • Rapatriés : 177 personnes soit 48 ménages recensés à Tessit village

Au total, 9 091 personnes soit 1 438 ménages ont été recensés par l’équipe de l’ERP en collaboration avec les autorités pendant la période de déroulement de l’évaluation de protection.

Déclencheur de l’ERP

Les raisons du déclenchement de l’ERP sont les suivantes :

  • Plaidoyer des autorités régionales aupres des humanitaires à la suite de la colonne foraine effectuée dans cette commune le 20 aout 2020.
  • Dégradation de la situation sécuritaire (violences physiques et harcèlement sexuel, attaque ciblée, menaces et assassinats) dans les bandes frontalières entre le Burkina-Mali et le NigerMali.
  • Les tensions intercommunautaires entre les Imagads et les peulhs.
  • Les menaces contre les populations civiles par des hommes armés présumés appartenir à des groupes armés opérant dans la zone.
  • Mouvement des populations vers Tessit village et alentours.

En termes d’acteurs, les agents et points focaux de CIAUD-CANADA et AMSS en collaboration avec les autorités ont donné l’alerte aux différentes bases du HCR