Mali

Suivi de la situation humanitaire (HSM) dans la zone Trois Frontières Mali - Région de Gao (mars 2022)

Attachments

Contexte

Depuis la crise sécuritaire au Mali en 2012, la zone frontalière entre le Burkina Faso, le Mali et le Niger est caractérisée par un climat d’insécurité. Principalement due à la présence de groupes armés, mais également à la montée de la criminalité et des tensions entre les communautés, cette situation sécuritaire critique a causé le déplacement de 362 907 personnes à l’intérieur du pays (PDI) au Mali à la date du 28 février 2022 d’après le rapport de la Commission Mouvement de Population (CMP)1 . REACH bénéficie du financement du Bureau d’Assistance Humanitaire (BHA) de l’Agence des ÉtatsUnis pour le développement international (USAID) et réalise depuis janvier 2020 un suivi des besoins humanitaires multisectoriels. Cette fiche d’information présente les principaux résultats de ce suivi et leur évolution dans les cercles de la région de Gao (Mali) au mois de mars 2022. Tous les produits d’information sont disponibles sur le site Reach Resource Center.

Méthodologie

La méthodologie employée pour ce suivi est la méthodologie dite “zone de connaissance”. Cette méthodologie a pour objectif de collecter, d’analyser et de partager des informations actualisées concernant les besoins humanitaires multisectoriels des populations, l’accessibilité des services de base et les dynamiques de déplacement dans la région, y compris dans les zones difficilement accessibles.
Les données ont été collectées au niveau des localités, à travers des entretiens avec des informateurs clés (IC). Ces IC ont été sélectionnés en fonction de leur connaissance récente (datant de moins d’un mois avant la collecte de données) et détaillée des localités situées dans les cercles de la région de Gao. Les informations sont rapportées lorsqu’au moins 5% des localités du cercle ont été évaluées. Lorsque plusieurs IC ont été interrogés à propos d’une même localité, ces données ont été agrégées à l’échelle de la localité avant de mener l’analyse.