Mali

Soutien aux grands projets de décentralisation dans le Nord et le Centre : la MINUSMA en appui !

Format
News and Press Release
Source
Posted
Originally published
Origin
View original

Le 19 février dernier, a eu lieu la cérémonie de signature du projet d’Appui à la Reforme et à la Dynamisation des Instances de Concertation au niveau Communal (PARDIC-Décentralisation), entre la MINUSMA à travers sa section Stabilisation et Relèvement et la Direction Générale des Collectivités Territoriales (DGCT) du Ministère de l’Administration Territoriale et de la Décentralisation. Le document a été signé par Amadou HAMADOU, Responsable du Programme de la Section Stabilisation et Relèvement de la MINUSMA et Abdrhamane CISSE, Directeur général des Collectivités Territoriales (DGCT).

D’un montant de plus de 228 millions de francs CFA (soit environ 423 655 dollars américains), ce projet vise à contribuer au renforcement de la décentralisation/régionalisation. Ceci, en outillant d’instances efficaces de concertation de cohésion sociale et de paix, les Collectivités Territoriales, et notamment les Communes. Sa mise en œuvre permettra de doter les Collectivités Territoriales d’instances de concertation et de coordination fonctionnelles et efficaces. Elle permettra également la tenue d’actions de consolidation de la paix et de développement durable, de dissiper les soupçons de favoritisme géographique ou ethnique par la transparence du choix des actions de développement, et de favoriser la reddition de comptes de la part des élus et autorités intérimaires.

Réitérant l’entière disponibilité de la MINUSMA à poursuivre son appui aux efforts du Gouvernement dans le processus de la décentralisation/régionalisation, M. HAMADOU a salué la bonne volonté, l’engagement et la détermination du Directeur général des Collectivités Territoriales et de son équipe. Des efforts qui ont permis l’obtention de nombreux résultats, et la continuité de ce partenariat au-delà de 2021 dans le processus de stabilisation, la cohésion sociale et la consolidation de la paix à travers la gestion concertée, inclusive et transparente des affaires publiques décentralisées.

M. CISSE a, à son tour, adressé ses remerciements au nom du Gouvernement, à l’endroit de la MINUSMA, pour sa contribution de qualité en faveur de la paix et de la promotion de la gouvernance locale.

Appuyer les représentants de l’Etat au bénéfice des populations

La MINUSMA appuie le renforcement des capacités des élus et des représentants de l’Etat pour aider celui-ci à consolider son ancrage au niveau local, au bénéfice des populations. L’appui de la MINUSMA au processus de décentralisation au Mali s’inscrit dans les tâches prioritaires de la Résolution 2531 (2020) du Conseil de sécurité et dans le mandat de la mission *« d’appuyer les efforts du Gouvernement pour rétablir et restaurer effectivement et progressivement l’autorité de l’Etat *».

Pour rappel, depuis 2018 la section Stabilisation et Relèvement de la MINUSMA soutient le Ministère de l’Administration territoriale et de la Décentralisation. Outre le présent projet, quatre autres ont été mis en œuvre en étroite collaboration avec la DGCT pour un montant total de 656 Millions de francs CFA. Le premier de ces projets vise à renforcer les capacités des Collectivités territoriales et des Agences de Développement Régional des six Régions du Nord et du Centre (Gao, Kidal, Ménaka, Tombouctou, Taoudéni et Mopti). Le second, soutient l'organisation des Comités Locaux d'Orientation, de Coordination et de suivi des Activités de Développement (CLOCSAD). Le troisième, renforce l'appropriation du processus de régionalisation par les dirigeants locaux et les populations des six régions. Quant au quatrième, il a pour but de renforcer les capacités de toutes les parties prenantes sur les concepts novateurs, en assurant la plus grande diffusion et compréhension des textes de base sur la Zone de Développement des Régions du Nord du Mali (ZODEREN-MALI) pour une bonne appropriation par tous les acteurs nationaux.