Mali

Sécuriser les populations : le travail de la MINUSMA se poursuit dans la région de Tombouctou

Format
News and Press Release
Source
Posted
Originally published
Origin
View original

Après une opération conduite dans les zones de Tonka et Niafounké, les Casques bleus de la MINUSMA étaient présents entre le 6 et 12 septembre dans les villages de Djir, Didi, Milala, Beragoungou, Kano, et Daroua au Sud de la commune de Ber dans la région de Tombouctou.

Lors de cette opération, les Casques bleus ont établi des bases temporaires opérationnelles et effectué des patrouilles pour rassurer les populations et prévenir les menaces contre elles.

A l'issue de la mission, le Capitaine KOUYO Anderson, chef de détachement de l'opération a fait part de sa satisfaction. « C'était un bel exemple de mutualisation des efforts au regard de l'intérêt que les habitants des différentes localités concernées ont porté à l'opération à Ber. Je suis fière d'avoir été à la tête de cette opération qui m'a laissé un sentiment d'un devoir bien accompli » a-t-il affirmé.

Les populations desdites localités n'ont pas manqué d'exprimer leur joie à la présence des soldats de la paix à leurs côtés. « Cette présence des soldats de la MINUSMA nous rassure et nous met en confiance. Nous les remercions pour leur engagement au service de la paix dans notre pays, » a témoigné un habitant du village de Didi.

Il faut rappeler que ce déploiement sécuritaire intervenait un mois après la première opération qui avait été conduite par les Casques bleus du Burkina Faso appuyés toujours par l'unité aérienne salvadorienne à l'Est du village de Ber et ses alentours.

Ainsi, tout au long de l'année, le travail des Casques bleus au Mali traduit l'engagement de la MINUSMA à contribuer à la restauration de l'autorité de l'Etat et la protection des populations civiles conformément à son Mandat.