RRM - Evaluation multisectorielle rapide des besoins - Zone évaluée : Cercle de Gourma-Rharous Communes : Séréré, Banikane et Rharous, Cercle : Gourma Rharous, Région : Tombouctou, Période d’évaluation : Du 27 août au 06 septembre 2019

INTRODUCTION

Le cercle de Gourma-Rharous est l’un de cinq cercles de la région de Tombouctou. Elle est composée de neuf communes rurales à savoir : Banikane, Gossi, Séréré, Hamzakoma, Bambara Maoudé, Haribomo, Ouinerdeen, Inadiatafane et Rharous. Un cercle très vaste avec une population composée essentiellement des communautés Sonrhaï, Tamasheqs, Bozo et Arabes. Il constitue l’une de plus anciennes circonscriptions territoriales du Mali. Au regard de son emplacement géographique et son système d’habitation purement indigène, il reste fortement touché par toutes sortes de catastrophes naturelles (sècheresse, inondation etc.). Le cercle de Gourma-Rharous est limité géographiquement à l’est par la commune de Bamba cercle de Bourem région de Gao, à l’Ouest par la commune Lafia (Aglal) cercle, au nord par la commune de Ber dans le cercle et au sud par la commune de Mondoro, cercle de Douentza et région de Mopti.

Dans la semaine du 22 au 29 août, des pluies diluviennes survenues dans le cercle de Gourma Rharous, précisément dans trois communes de la bande du fleuve à savoir la commune de Séréré, de Banikane et de Rharous. Ces inondations ont fortement affecté les populations des dites communes avec d’importants dégâts matériels. Des nombreuses familles à majorité riveraines ont été affectées par ces pluies diluviennes. Cette situation a conduit NRC/RRM à travers son dispositif d’urgence à documenter et partager cette alerte à la communauté humanitaire le 23 aout 2019. Après triangulation avec le dispositif de veille sur place, RRM/NRC a conduit après confirmation de l’ampleur des dégâts, une évaluation rapide des besoins du 27 août au 06 septembre avec la participation du service local du développement social et de l’économie solidaire, de Médical Corps International et d’Islamic Relief dans les trois communes affectées.