Rapport du Secrétaire général sur la situation au Mali (S/2019/454)

Report
from UN Security Council
Published on 31 May 2019 View Original

I. Introduction

  1. Par sa résolution 2423 (2018), le Conseil de sécurité a prorogé le mandat de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA) jusqu’au 30 juin 2019 et m’a prié de lui faire rapport tous les trois mois sur la suite donnée à la résolution, en particulier sur les progrès accomplis dans la mise en œuvre de l’Accord pour la paix et la réconciliation au Mali et l’action menée par la MINUSMA pour l’appuyer.

  2. Dans la déclaration de son Président en date du 3 avril 2019 (S/PRST/2019/2), le Conseil de sécurité m’a prié d’inclure dans le présent rapport des recommandations sur les mesures concrètes à prendre dans les trois domaines prioritaires, à savoir l’aboutissement de la réforme constitutionnelle à l’issue d’un processus de collaboration et de participation, l’adoption d’un plan global en vue d’un redéploiement effectif des Forces de défense et de sécurité maliennes reconstituées et restructurées vers le nord du Mali et la création de la zone de développement économique des régions du nord, mesures qui doivent être mises en œuvre par les parties maliennes au cours du prochain mandat de la MINUSMA, ainsi que de formuler des recommandations sur les moyens de renforcer l’appui que fournit la Mission dans le centre du Mali. Le Conseil m’a également demandé de présenter des options en vue d’une possible adaptation significative de la MINUSMA, afin que cette dernière renforce l’efficacité de son soutien à la mise en œuvre de l’Accord, en consacrant davantage d’attention aux tâches prioritaires, sans pour autant mettre en péril la stabilité du Mali et de la région du Sahel, consolide son rôle central dans le soutien à la mise en œuvre de l’Accord et accroisse sa capacité d’interaction avec les autres forces de sécurité, qui peuvent être des instruments se renforçant l’un l’autre, afin de rétablir la paix et la stabilité au Mali et dans la région du Sahel, comme indiqué dans la résolution 2423 (2018) du Conseil de sécurité.

  3. Le présent rapport fait le point sur les principaux faits nouveaux intervenus au Mali depuis mon précédent rapport (S/2019/262). Il contient également des recommandations concernant des mesures concrètes et des moyens de renforcer l’appui que fournit la Mission dans le centre du Mali ainsi que des options en vue d’une possible adaptation de la MINUSMA.