Mali

Rapport d’Évaluation Rapide de Protection des Personnes déplacées internes de la commune de Gossi, cercle de Gourma Rharous (Avril 2022)

Attachments

Déclencheur de l’ERP

Les violations récurrentes des droits humains et l’insécurité grandissante dans les localités d’Egay, Tin-Tassadal, Teberent et Indaki dans la Commune de Gossi et Boulkessi dans la commune de Mondoro auraient amené les populations à un déplacement forcé à Gossi entre le 12 au 18 Avril 2022.

Elles se sont installées à 25 km à l'ouest de Gossi pour les plus éloignés et moins de 5km pour les plus proches.
Ce déplacement forcé peut s’expliquer par le fait que :

• Leurs villages d’origine seraient devenus le théâtre d’affrontements entre les groupes armés non étatiques ;

• Les enlèvements de personnes et extorsion de bétail ;

• Les menaces de mort ;

• Les prélèvements de la Zakat (taxe islamique) par ces groupes armés contre la volonté des populations ;

• Les mariages forcés des jeunes filles et femmes par les éléments des groupes armés et les parents qui ne pourraient refuser sous la menace des armes.

Après avoir reçu l’alerte, l’équipe d'AMSS projet monitoring de protection s'est dépêchée sur le lieu à la rencontre de ces personnes déplacées pour une évaluation rapide de protection