Rapport de la campagne de riposte contre la rougeole dans le district sanitaire de Gao - Aires de sante de Tacharane, Haoussa Foulane, Bagoundie et Wabaria, 16 au 20 février 2013

Report
from Médecins du Monde
Published on 06 Mar 2013 View Original

Depuis janvier 2012, le Mali est touché par une crise sécuritaire, politique, alimentaire et humanitaire d’une ampleur et d’une complexité sans précèdent dans l’histoire du pays, qui affecte un total de 4.290.000 millions de personnes. Au plus fort de la crise et suite à la reprise du conflit armé en janvier 2013, un nombre non négligeable de personnel de santé du Nord s’est déplacé, craignant les bombardements et rendant l’accès plus difficile des populations aux soins de santé primaires tels que les consultations curatives, les consultations pré natales et la vaccination.

Médecins du Monde (MdM) est une ONG médicale indépendante qui travaille selon les principes humanitaires de neutralité et d’impartialité. Elle est active depuis plus de 10 ans au Mali. Depuis début 2012, les équipes ont travaillé sans discontinuité afin de garantir un accès aux soins de santé et une prise en charge nutritionnelle auprès de plus de 200.000 habitants dans les régions de Gao et de Kidal. Par ailleurs, un accent particulier a été mis sur la surveillance des maladies à potentiel épidémique.

C’est dans le cadre la surveillance/gestion des maladies à potentiel épidémique, qu’une mission conjointe (CSREF de Gao et MdM-B base Gao) s’est rendue le 4 février 2013 à Tacharane pour une mission d’investigation sur les cas suspects de rougeole signalés dans cette aire de santé depuis le 24 janvier 2013. Durant cette mission, l’équipe s’est rendue sur les 2 principaux sites de provenance des cas suspects enregistrés – N’Tahagwen et Asakfo, situés respectivement à 10 et 12 km du village de Tacharane – où elle a prélevé des échantillons de sang.

Au total, 8 échantillons ont été prélevés sur ces sites, et MdM-B a assuré leur acheminement à Bamako pour analyse à l’Institut National de Recherche en Santé Publique (réceptionnés le 8 février 2013). Les résultats des analyses de laboratoire ont été positifs sur 3 des 8 échantillons.

Afin de circonscrire l’épidémie et de limiter son extension, l’équipe du CSREF de Gao, en partenariat avec MdM-B, a entrepris une campagne de vaccination de riposte contre la rougeole non seulement dans l’aire de santé de Tacharane, mais aussi dans les aires de santé limitrophes : Haoussa Foulane,
Bagoundié (aire de santé non fonctionnelle) et Wabaria. Ce sont donc 4 aires de santé, toutes situées dans le District Sanitaire de Gao qui ont bénéficié des activités de la campagne.

NB : pour des raisons sécuritaires, l’aire de santé de Djebock initialement programmée, n’a pu bénéficier de la campagne.

Cette campagne de riposte a reçu l’appui financier de l’UNICEF et d’ECHO.