Rapport d'évaluation multisectorielle rapide à Banikane - Gourma-Rharous - Du 24 au 30 octobre 2018

INTRODUCTION

La commune de Banikane est l’une de neuf communes du cercle de Gourma-Rharous, dans la région de Tombouctou. Elle est située à l’est du chef-lieu de cercle, et elle est limitée à l’ouest par la commune de Rharous ; au sud par la commune de Gossi et au nord par Tombouctou. A titre illustratif, les neuf communes qui composent le cercle de Gourma-Rharous sont : Rharous, Ouinerden, Gossi, Bambaramodé, Haribomo, Inadiatafane, Hamzakoma, Séréré et Banikane. Cette dernière a été affectée par une crise intercommunautaire entre la communauté Kel Ansar et Kel-gozoum suite à la gestion du poste de contrôle de la CMA à Lelfetane dans le village de Nana qui a causé de graves incidences sociales et économiques sur les populations dans la localité.

C’est dans ce contexte que le Mécanisme de Réponse Rapide « RRM » a réalisé une mission d’évaluation multisectorielle rapide du 24 au 30 octobre 2018 dans la commune de Banikane dansles sites de : Bomohawa-Adarnedi-Bankara-Garbaboto-Alhage Bongou-Amataltal-Ababankor-Akarba.

La mission s’est focalisée sur les sites/villages touchés par le mouvement des populations lié à ce conflit entre ces deux communautés autour du poste qui est l’une des principales sources de revenu suite aux taxes que payent les pinassiers comme droit de passage. Il s’agit là des sites de Bomohawa, Adarnedi, Bankara, Garbaboto, Alhage, Bongou, Amataltal, Ababankor et Akarba situés dans la commune de Banikane. Cette évaluation a été validée par le GIAC réunit au tour de la coordination des humanitaires à OCHA à Tombouctou le 18 octobre 2018.