Mali

Protection des civils : à Gao, la MINUSMA appui la construction d’un mur de clôture pour renforcer la sécurisation du complexe de l’ORTM

Format
News and Press Release
Source
Posted
Originally published
Origin
View original

La protection des civils est au cœur du Mandat de la MINUSMA. À travers les efforts faits par ses composantes civiles et en uniforme, la Mission onusienne appuie les Autorités maliennes dans la mise en œuvre de cette mission, qui leur revient en priorité.

Consciente que la protection des civils passe aussi bien par le rôle responsable joué par les médias dans l’accompagnement du processus de paix, la MINUSMA reste aux côtés des professionnels de la presse écrite, de la radio et de la TV. Elle les accompagne dans le renforcement de leurs capacités techniques et opérationnelles.

C’est dans cet esprit que ce jeudi 29 avril, le représentant du Chef du Bureau régional de la MINUSMA à Gao, M. Issa THIOUNE, a assisté au lancement officiel des travaux de construction d’un mur de clôture pour la sécurisation du complexe de la station régionale de l’ORTM-Gao. Il était accompagné par les responsables régionaux des Sections Stabilisation et Relèvement, ainsi que du bureau de la Communication, de la MINUSMA. Les représentants du Gouverneur de Gao, du Conseil Communal, du Maire de Gao, ainsi que les responsables des radios et télévisions de proximité et des jeunes étaient également présents.

Depuis la crise du 2012, la station régionale de l’ORTM à Gao opère dans un complexe privé d’enceinte de protection : une situation de vulnérabilité qui inquiète le Directeur régional. À l’écoute de ses partenaires, la MINUSMA à Gao, à travers son bureau de la Communication a su répondre à cette inquiétude par l’initiation d’un Projet à Impact Rapide. Financé à hauteur de 25,009,900 FCFA, soit près de 45,000USD, ce projet consiste en la construction d’un mur de 1,400 mètres de longueur et d’1,5 mètres de hauteur, qui permettra de sécuriser le personnel et les biens de la station régionale de l’ORTM. Ce mur permettra également de réduire les risques de vols, d’installation d’engins explosifs et de passage de véhicules armés dans l’enceinte ORTM. Enfin, elle dissuadera aussi au dépôt d’ordures sur le site, Heureux du partenariat avec la MINUSMA, le Directeur régional de l’ORTM, Oumar MAIGA, a tenu à remercier la Mission onusienne : « *À travers ce partenariat fécond, un grand pas vient d’être franchi. C’est pourquoi, en ce jour solennel, il me plait, Monsieur le Chef de Bureau, au nom du Directeur Général de l’ORTM, de vous dire merci pour l’énorme effort que vous faites au monde de la communication de la région de Gao,**et de remercier la section sponsor du projet qui nous accompagne toujours, la section de la Communication* ».

« *Cette initiative s’inscrit dans le cadre de la stratégie nationale de communication de la MINUSMA, venant en appui à l’ORTM et aux médias de proximité dans les régions du Centre et du Nord. Elle vise à établir et renforcer le partenariat avec ces acteurs, qui jouent un rôle crucial dans le processus de paix, *» pour sa part souligné Issa THIOUNE.

Un partenariat qui n’en n’est plus à ses débuts...

Ce projet fait suite à un premier projet à impact rapide au profit de l’ORTM-Gao réalisé en aout 2019. Il visait à renforcer les capacités opérationnelles de la station régionale, qui fut pillée et détruite pendant la crise de 2012.

Il est important de rappeler que depuis la signature de l’Accord pour la Paix et la Réconciliation au Mali issu du Processus d’Alger, en 2015, le Bureau régional de la MINUSMA à Gao à travers sa section de la Communication a financé neuf projets. D’une valeur totale de 191,258,610 millions de FCFA, (soit 341,722USD), au profit des médias de la région, ces projets consistent à appuyer en équipement des radios libres de la région, notamment à sept radios libres du cercle de Gao ; onze radios libres du cercle de Bourem et aux neuf radios libres du cercle d’Ansongo. De plus, d’autres projets de formation au profit des femmes et des hommes professionnels des media des différents cercles de la région seront aussi bientôt mis en œuvre – un signe d’écoute attentive de la Mission auprès des professionnels des media.

La MINUSMA espère que ce projet permettra bientôt aux bénéficiaires de répondre pleinement et en toute sécurité à leur slogan : « La passion du service public ».