Mali

Police de proximité à Goundam (Tombouctou) : l’installation et la sensibilisation des membres du comité consultatif de sécurité soutenu par la MINUSMA

Format
News and Press Release
Source
Posted
Originally published
Origin
View original

Le Comité Consultatif de Sécurité de la commune de Goundam, région de Tombouctou, a été installé le 17 novembre dernier, à l’Hôtel de ville de Goundam. Les travaux d’installation et de formation des membres de ce comité interviennent dans le cadre de la mise en œuvre du concept de la police de proximité. Ces travaux ont bénéficié du soutien de la MINUSMA, à travers la Police des Nations Unies (UNPOL/MINUSMA).

Ce Comité est mis en place conformément à l’Accord pour la paix et la réconciliation au Mali issu du processus d’Alger ainsi qu’au Plan cadre du ministère de la Sécurité et de la Protection civile, pour l’amélioration du lien de confiance entre les forces de sécurité et la population (2018-2021). Ceux-ci ont prévu un dispositif de coproduction de la sécurité appelé Comité Consultatif de Sécurité (CCS). C’est dans ce sens que le Gouvernement malien avait adopté, en janvier 2019, le Décret N°2019-0041/PM-RM portant création, organisation et modalités de fonctionnement des Comités Consultatifs de Sécurité.

Le comité est composé des autorités administratives et des représentants des forces vives de localité. Ainsi, le premier adjoint au maire, les chefs des unités élémentaires des forces de défense et de sécurité installées dans la commune, les représentants des confessions religieuses, la représentante des associations féminines, la Présidente du Conseil communal des jeunes, en sont membres pour un total de 23 personnes parmi lesquelles deux femmes.

L’UNPOL à Goundam a assuré la formation des participants au concept de la police de proximité et ses principes d’action, ainsi que leur sensibilisation sur le nouveau mandat de la MINUSMA, la mission de la Police des Nations unies et le rôle des membres du Conseil Consultatif de Sécurité.

« Nous sommes aux termes de la mise en place de ce comité. Voilà que nous sommes aux termes aussi d’une formation qui nous a permis de comprendre beaucoup de choses par rapport à la police de proximité. Une formation non seulement pour les civils mais aussi pour les militaires qui doivent comprendre quel est l’enjeu de la bonne collaboration entre les civils et la police. Et les populations civiles aussi ont compris quelle est leur place dans leur propre sécurité… » a déclaré le Premier adjoint au maire de la commune de Goundam, Mahamane Alidji CISSE, satisfait de l’installation et de la formation de ce comité.