Point sur la situation alimentaire au Sahel - Suivi de campagne n°143- début mars 2013

Report
from Afrique Verte
Published on 15 Mar 2013 View Original

Commentaire général:

Début mars, la tendance à la hausse des prix se poursuit notamment pour les céréales sèches. Seuls deux marchés ont enregistré de légères baisses sur 2 produits (-3% sur le riz à Agadez, -8% sur le maïs à Niamey). Les hausses les plus significatives ont été enregistrées pour le mil (+14% à Tillabéry ; +11% à Zinder et +9% à Maradi) ; pour le sorgho (+15% à Tillabéry et +10% à Zinder) et pour le maïs (+5% à Dosso).

L’analyse spatiale des prix classe le marché d’Agadez au premier rang des marchés les plus chers, suivi de Niamey, Maradi, Zinder, Tillabéry et Dosso. Comparé à début mars 2012, les prix sont inférieurs pour le riz sur 3 marchés et stables sur 3 autres.

Pour les céréales sèches, ils sont inférieurs uniquement pour le mil à Tillabéry et pour le maïs à Agadez. Ils sont stables pour le sorgho à Tillabéry et à Agadez et pour le maïs à Dosso. Ailleurs, ils sont en hausse pour l’ensemble des céréales sèches : mil (+4 à 19%), sorgho (+5 à 31%) et maïs (+7 à 20%).

Analyse de l’évolution des prix en fonction des produits : Riz : Baisse à Agadez et stabilité sur les autres marchés. Mil : Stabilité à Tillabéry et Niamey, hausse sur les autres marchés. Sorgho : Stabilité à Dosso, Agadez et Niamey, hausse sur les autres marchés. Maïs : Baisse à Niamey, stabilité à Zinder et Tillabéry et hausse sur les autres marchés.