Mali

Point de presse de la MINUSMA du 21mai 2020

Source
Posted
Originally published
Origin
View original

Porte-parole : Olivier Salgado

Bienvenus à toutes et à tous au point presse de la MINUSMA et merci pour votre participation. Bonjour également aux auditeurs et auditrices de Mikado FM qui nous écoutent et merci pour votre fidélité.

Nous avons appris avec tristesse le décès de Moussa Hari Maïga, ancien Directeur de l'antenne régionale de l'ORTM à Ménaka et promoteur de la radio Seyna d'Ansongo, survenu hier le 20 mai. Nous présentons nos condoléances les plus attristées à sa famille, ainsi qu'à ses proches.

Quelques mises à jour sur la Mission de l'ONU au Mali.

Evénement

L'Afrique face au Covid-19

Les Nations unies ont lancé hier le 20 mai une note de synthèse sur l'impact du Covid-19 sur l'Afrique. Elle met en évidence une série de problèmes urgents concernant les systèmes de santé, l'économie, la sécurité alimentaire, la paix et la sécurité ainsi que les droits de l'homme.

La Secrétaire a ainsi lancé un appel à une « mobilisation internationale pour renforcer les systèmes sanitaires en Afrique, maintenir les chaînes d'approvisionnement alimentaire, éviter une crise financière, soutenir l'éducation, protéger les emplois, maintenir les ménages et les entreprises à flot et protéger le continent contre les pertes de revenus et de recettes d'exportation ».

Quelques thématiques abordées par le Secrétaire général :

Santé. Il a plaidé pour un « accès rapide, équitable et abordable à tout vaccin et traitement à venir ».

Economie. Il a également demandé plus de « 200 milliards de dollars de soutien additionnel de la part de la communauté internationale pour l'Afrique ».

Paix et sécurité. Il sera également essentiel que les pays d'Afrique poursuivent leur action pour faire taire les armes et faire face à l'extrémisme violent.

Droits de l'homme. Donner aux jeunes Africains les moyens d'agir. Les droits humains de chacun doivent être respectés. Au fur et à mesure que la pandémie progresse, il faudra prendre des décisions difficiles, et il est essentiel de conserver la confiance et la participation des citoyens tout au long du processus.

L'Afrique a rapidement réagi face à la pandémie et, à ce jour, le nombre de cas signalés est plus faible que ce que l'on craignait. Malgré cela, l'enjeu reste de taille. La pandémie menace les progrès accomplis en Afrique. Elle aggravera les inégalités existantes et accentuera la faim, la malnutrition et la vulnérabilité face à la maladie.

Pandémie du Covid-19 au Mali

Point de situation MINUSMA

Le total des cas de la MINUSMA depuis le début de la crise :

56 cas positifs déclarés à la MINUSMA depuis le début de la crise. A ce jour, 38 membres du personnel ont été guéris, il reste donc 18 cas positifs actifs qui évoluent bien. Ils sont placés en isolation et reçoivent les soins adéquats.

Pour rappel, le dernier bilan des autorités maliennes publié hier faisait état de 921 cas positifs dans le pays et 539 guérisons.

Les mesures renforcées de la MINUSMA pour empêcher la propagation du virus au Mali sont toujours en vigueur dans nos représentations régionales et dans notre quartier général.

Les camps où des cas ont été déclarés ont été entièrement confinés pour limiter la contagion. Au besoin et selon les cas, la Mission n'hésite pas à reconduire les périodes de confinement de ses camps dans les régions.

Dans le cadre des efforts de prévention contre la maladie Covid-19, une opération de décontamination a été menée le 18 mai dans les camps de Tessalit, Kidal et plus récemment Ménaka. En outre, nos contingents suivent toujours une formation de sensibilisation au Covid-19 afin de poursuivre les tâches qui leur sont dévolues.

Comme vous le savez déjà, sauf exception, les rotations de nos Casques bleus sont suspendues jusqu'au 30 juin prochain. Les vols de la MINUSMA demeurent suspendus pour les passagers au Mali à l'exception des cargos et des urgences médicales.

Nous sommes tous concernés et la MINUSMA adapte ses mesures en fonction de l'évolution de la propagation du virus au Mali, en parfaite coordination avec les autorités nationales et l'OMS.

Nous saluons enfin les efforts déployés de tous les personnels médicaux travaillant dans la riposte au virus dans le pays et souhaitons une meilleure santé à tous les patients concernés par le Covid-19. L'heure est au respect des mesures barrières. Ensemble, nous viendrons à bout de cette épidémie.

Appui aux autorités nationales dans la riposte

Ce 21 mai à Gao, dans le cadre de l'appui au Gouvernement malien dans la prévention du Covid-19, la MINUSMA a remis un important lot de produit de protection et de prévention au Covid-19 aux éléments du Mécanisme opérationnel de coordination (MOC).

Le 19 mai, à la demande de la Direction régionale de la Santé (DRS), la MINUSMA a facilité le transport de matériel sanitaire essentiel, y compris des kits de test de Bamako à Tombouctou. La DRS à Tombouctou avait précédemment retardé les tests de Covid-19, en raison d'une pénurie de tests.

Malgré la crise sanitaire actuelle, notre travail continue au Mali : Appui de la MINUSMA aux communautés

**Près de 1 400 élèves disposent désormais d'eau potable à Sévaré **

Hier mercredi 20 mai la MINUSMA a remis au Complexe scolaire Daroul-Hadiss de Sévaré un projet à impact rapide d'aménagement et de réhabilitation d'un forage équipé d'un système hydraulique amélioré. D'un montant de plus de 24 millions de Francs CFA, il permettra de fournir de l'eau potable aux près de 1 500 élèves que compte l'établissement.

« MINUSMA Kounafoni blon » ou « La case de l'information sur la MINUSMA »

Confrontée aux mesures de prévention du Covid-19 empêchant les rassemblements, la Division de l'Information publique et de la Communication stratégique de la MINUSMA a lancé une initiative de sensibilisation par Whatsapp. Ce projet pilote dénommé « MINUSMA Kounafoni blon » ou « La case de l'information sur la MINUSMA » vise à informer les Maliennes et Maliens sur la Mission onusienne et à répondre à leurs interrogations sur celle-ci. Il permet d'assurer la continuité des activités de sensibilisation communautaire pour une meilleure compréhension du mandat et du rôle de la MINUSMA.

Les échanges ont lieu dans la langue souhaitée par les participants. Cette initiative a été lancée hier. Les participants comprennent des associations de la société civile aussi bien que des particuliers.

Activités de la Force de la MINUSMA

Protection des civils

Le 19 mai, des éléments armés non identifiés se seraient rassemblés près du village de Gangarabourou, cercle de Koro, pour encercler le village. Des coups de feu ont été entendus depuis la base opérationnelle temporaire de la Force de la MINUSMA située à environ 7 km à l'est. Une patrouille ainsi que des moyens aériens de reconnaissance ont immédiatement été déployées pour renforcer la sécurité dans le secteur et protéger les civils.

Opérations en cours

Malgré les contraintes liées à la propagation du virus, les activités et opérations de la Force se poursuivent dans tous les secteurs dans le strict respect des mesures barrières liés à la propagation de la pandémie du Covid-19.

Lancée le 11 mai 2020, l'opération Whisper 2 a pour but d'assurer une présence renforcée de la MINUSMA dans le cercle de Ber (région Tombouctou) et de dissuader les activités des groupes armés terroristes, pour une meilleure protection des populations. A ce jour, 23 patrouilles de sécurisation ont été déjà conduites par les troupes de la MINUSMA dans cette zone.

Sur l'axe Ansongo- Labezzanga, dans le cadre de l'opération Séka, 16 patrouilles de longue portée ont été conduites et 8 postes de contrôle érigés afin de garantir la liberté de circulation des personnes et des biens dans cette région.

L'opération Buffalo est toujours en cours dans le Centre du Mali. Au cours de la semaine écoulée, les casques bleus ont patrouillé dans près de 25 localités et ont installé des bases temporaires à proximité dans nombre de localités.

Au total et sur la semaine écoulée et sur l'ensemble de sa zone d'opération, la Force a mené 595 patrouilles (patrouilles de jour et de nuit, de longue et de courte portée) et érigé une quinzaine de check points. Ces patrouilles aussi bien terrestres qu'aériennes, contribuent à réduire les violences sur les populations et à ramener le calme dans les zones où des tensions communautaires sont signalées.

Appui aux FAMa

Les Forces armées maliennes (FAMa) sont de retour à leur poste de Labbézanga dans la région d'Ansongo (Nord du Mali) depuis le 17 mai après un départ en novembre 2019.

La MINUSMA félicite le Gouvernement ainsi que la hiérarchie militaire pour ce redéploiement qui marque une étape positive et décisive dans la restauration de l'autorité de l'Etat.

Dès décembre 2019, la MINUSMA avait lancé l'opération Seka, pour améliorer la situation sécuritaire sur l'axe Ansongo - Labbézanga et faciliter le redéploiement des FAMa dans cette zone. Dans ce cadre, plusieurs centaines de patrouilles des Casques bleus ont sillonné les localités de cette région et installé autant de bases temporaires opérationnelles afin de réduire les violences sur les populations et à ramener le calme dans les zones où des menaces sont signalées. Ce retour des FAMa à Labbézanga a bénéficié de l'appui aérien, la surveillance et le soutien à la reconnaissance de la MINUSMA.

Le Chef de la MINUSMA se félicitait plus tôt dans la semaine de ce redéploiement.

Evènement à venir

Journée de l'Afrique

Elle sera célébrée le 25 mai et elle commémore la signature de la Charte de l'Organisation de l'Unité africaine en 1963.

A cette occasion, Mikado Fm diffusera lundi 25 mai à 19h, en même temps que d'autres télévisions nationales africaines, un grand concert virtuel regroupant des artistes d'Afrique, de l'Océan indien, des Caraïbes et des Amériques. En tout, une centaine d'artistes présenteront un spectacle de 2 heures parrainé par Youssou N'Dour. A l'affiche du show : Angélique Kidjo, Fally Ipupa, Jimmy Cliff, Tiken Jah Fakoly, Salif Keïta, Baaba Mal, Magic système, Lokoua Kanza, Jocelyne Béroard, Jacob Desvarieux (Kassav').

Une première sur le continent, cette opération a pour but de sensibiliser à la pandémie du Coronavirus et penser à la période post-pandémique. Ce projet de la société civile africaine et de sa diaspora est appelé WAN (World Afro Network) et soutenu par l'UNESCO et l'Union africaine de radiodiffusion. Mikado Fm participera donc à ces célébrations et en fera profiter à ses auditeurs au Mali.

**La Journée internationale des Casques bleus, **elle est comme évoquée il y a quelques jours déjà, sera célébrée la semaine prochaine le 29 mai.