OCHA Mali Rapport de situation - Dernière mise à jour: 12 sept. 2019

Report
from UN Office for the Coordination of Humanitarian Affairs
Published on 12 Sep 2019

FAITS SAILLANTS (Il y a 32 minutes)

  • 3,9 millions de personnes ont besoin d'assistance humanitaire selon le Plan de Réponse Humanitaire révisé en août

  • Plus de 68 600 personnes sont affectées par les inondations

  • 51 pour cent des villages de la région de Mopti pourraient être touchés par la diminution des surfaces cultivées

  • 98 pour cent des survivantes des violences basées sur le genre (VBG) sont des femmes et des filles

ANALYSE (Il y a 15 minutes)

Plan de réponse humanitaire révisé : une personne sur cinq a besoin d’assistance humanitaire

Le nombre de personnes ayant besoin d’assistance humanitaire au Mali en 2019 est passé de 3,2 millions en janvier à 3,9 millions (soit le cinquième de la population du Mali) à la suite de la révision du Plan de Réponse Humanitaire (PRH) en août. Avec cette nouvelle situation, les partenaires humanitaires ciblent maintenant 3 millions de personnes vulnérables comparativement à 2,3 millions dans le Plan initial.

La hausse du nombre de personnes dans le besoin s’explique par la recrudescence des conflits intercommunautaires dans le centre du pays durant le premier semestre de l’année et l’augmentation de la population en insécurité alimentaire. En effet, à cause des conflits, les personnes déplacées internes (PDI) étaient estimées à plus de 168 500 au 31 juillet contre 84 300 en janvier 2019. La population en insécurité alimentaire ou à risque est passée de 3,4 millions (415 000 personnes en insécurité alimentaire sévère et 3 millions de personnes sous pression) selon le Cadre Harmonisé de novembre 2018 à près de 3,8 millions (548 600 personnes en insécurité alimentaire sévère et 3,2 millions de personnes sous pression) selon le Cadre Harmonisé de mars 2019.

Sur les 324 millions de dollars recherchés à travers le PRH révisé, 96 millions de dollars sont mobilisés soit un taux de financement de 30 pour cent. Au total, quatre secteurs du PRH sont financés à moins de 12 pour cent (la santé 2,8 pour cent, l’éducation 5,1 pour cent, la protection 8,5 pour cent et l’eau l’hygiène et l’assainissement 11,8 pour cent) et trois secteurs entre 20 et 30 pour cent (la coordination et les services d'appui 27,8 pour cent, la sécurité alimentaire 26,8 pour cent et la nutrition 21,1 pour cent).

Le secteur des abris et des biens non-alimentaires (BNA) est le seul qui n’a pour le moment reçu aucun financement à travers le PRH. Les projets abris/BNA du PRH ciblent 117 000 personnes pour un budget estimé à 4,2 millions de dollars. Toutefois, des réalisations dans ce secteur ont été effectuées à travers le mécanisme de réponse rapide (RRM) grâce à des financements reçus d’ECHO et de l’USAID.

UN Office for the Coordination of Humanitarian Affairs:
To learn more about OCHA's activities, please visit https://www.unocha.org/.