Mali

Newsletter du Cluster Protection - Mali, #5 (1 – 31 mai 2021)

Format
News and Press Release
Sources
Posted
Originally published
Origin
View original

Attachments

Coordination

Le 11 mai, la Coordination du Cluster Protection a tenu sa réunion mensuelle au cours de laquelle le Center for Civilians in Conflict (CIVIC) a présenté sa publication sur « Alerte précoce et réponse rapide : Renforcer la capacité de la MINUSMA à protéger les civils ». Cette étude explore les procédures formelles de réponse rapide, mise en place par la MINUSMA afin d’améliorer l’efficacité du système d’intervention d’alerte précoce. (Ci-joint le CR de la Réunion) Le système de monitoring a enregistré, en mai, 560 violations. Les hommes restent les plus touchés par ces incidents (455) suivis des femmes (76) et des enfants (19 filles et 10 garçons). Mopti reste la région qui enregistre le plus grand nombre d’incidents, soit 39% des incidents enregistrés suivi de Gao 24%. Le Dashboard donne des informations détaillées sur les incidents. La Commission Mouvement de Population a également publié son rapport d’avril qui fait état de 372 266 personnes déplacées internes au Mali. Le même rapport signale que les femmes déplacées ne se sentent pas en sécurité dans 16 % des lieux de déplacement évalués et sur les 129 sites de déplacement évalués en avril 2021, dans 49 pour cent des sites, aucun des enfants PDI ne fréquentait l’école au moment de l’évaluation. (Ci-joint le rapport) Le Cluster Protection et ses domaines de responsabilités ont travaillé sur une note d’orientation sur la protection en situation d’urgence qui a été publiée. Elle donne une orientation aux partenaires de protection et aux bailleurs de fonds sur les activités et modalités de réponses à prioriser lors d’une urgence de protection au Mali, permettant ainsi, à terme, de développer des réponses plus adaptées au contexte. (ci-joint la note)

Le Cluster Protection avec le soutien du Représentant du HCR (en tant qu’Agence lead de Protection) a tenu une rencontre de briefing aux bailleurs sur la situation de protection et l’état de financement du secteur au Mali. Au cours de cette rencontre, l’accent a été mis entre autres sur : - le grave déficit de financement du secteur (22% en 2020 et seulement 6% au premier trimestre 2021) ; - la stratégie de mobilisation des ressources en 2020 qui s’est appuyée principalement sur les données collectées et analysées pour informer la prise de décision, faire du plaidoyer et apporter des réponses ; - l’objectif 2021 qui est de se consacrer à une réponse adaptée aux données collectées. (ci-joint la note)

La Coordination du Cluster a également tenu une formation sur la coordination et l’approche des clusters au profit des lead et co-lead du Cluster Protection et des SousClusters / Groupe Thématique au niveau national et régional.