Mali

Neuf Casques bleus blessés, trois civils tués et sept blessés lors d’une attaque suicide à Ansongo

Format
News and Press Release
Source
Posted
Originally published
Origin
View original

Aujourd’hui vers 11h30, un véhicule suicide a explosé à l’entrée du camp de la MINUSMA à Ansongo, dans la région de Gao, alors qu’il tentait d’y pénétrer.

Cette attaque a fait neuf blessés, dont deux sérieusement, parmi les Casques bleus du contingent du Niger.

En outre, l’explosion a provoqué la mort d’au moins trois civils. Sept ont également été blessés. Les évacuations médicales sont actuellement en cours.

Le Représentant Spécial et Chef de la MINUSMA, M. Mongi Hamdi, condamne dans les termes les plus fermes cette attaque « lâche et odieuse. Je suis choqué que de valeureux soldats de la paix soient à nouveau pris pour cible, ainsi que des civils innocents. Cet attentat ne détournera pas la MINUSMA de sa mission de rétablissement de la paix et de la sécurité au Mali ».

M. Hamdi présente au nom de la Mission ses condoléances aux familles endeuillées, ainsi qu’au peuple et au Gouvernement du Mali, tout en souhaitant un prompt rétablissement aux Casques bleus et civils blessés.