Mali : Rapport sur les mouvements de populations (08 août 2019)

Le contexte de déplacement au Mali reste complexe et fluide. Des mouvements de personnes déplacées résidant actuellement dans les régions du sud vers les régions du nord continuent d'être signalés. Alors que certains ont indiqué être retournés définitivement, d'autres déplacés expliquent faire des allers-retours entre le lieu de déplacement et le lieu d'origine. De nouveaux déplacements continuent également d’être signalés, les conflits intercommunautaires, l'insécurité et les affrontements ou la perspective d’un éventuel affrontement entre groupes armés étant parmi les raisons évoquées pour justifier ces nouveaux déplacements. Afin de répondre aux besoins des populations déplacées internes, rapatriées et retournées, la Commission Mouvement de Populations (CMP) recueille et analyse les informations sur les mouvements de populations à l’intérieur du Mali, afin de fournir un état complet des mouvements de populations et à la demande de ses partenaires. Les membres de la Commission sont : la Direction Générale de la Protection Civile (Ministère de la sécurité intérieur), UNHCR, OCHA, PAM, UNICEF, ACTED, NRC, DRC, HI, Solidarités International, CRS, OIM, et DNDS. Plusieurs autres entités participent régulièrement aux rencontres de la Commission.

Résumé : A la date du 31 juillet 2019, les partenaires de la CMP ont comptabilisé 168 515 personnes déplacés internes, soit une augmentation de 20 654 individus entre le 1er et le 31 juillet 2019. En parallèle, 74 084 rapatriés, soit une augmentation de 98 personnes par rapport aux données de Juin 2019 (73 989 Rapatriés), 555 976 personnes retournés ont été enregistrés par les équipes de la DNDS et 138 623 réfugiés1 maliens dans les pays limitrophes par l’UNHCR.

International Organization for Migration:
Copyright © IOM. All rights reserved.