Mali + 22 more

Mali : Rapport sur le suivi des flux de populations - Dashboard #55 (Période d'évaluation : 1 au 31 août 2020)

Format
Infographic
Source
Posted
Originally published
Origin
View original

Attachments

L’OIM travaille avec les autorités nationales, locales, et des partenaires locaux, afin de mieux comprendre et connaître les mouvements migratoires à travers l’Afrique de l’Ouest et du Centre. Le suivi des flux de population est une activité qui permet de quantifier et de qualifier les flux, les profils des migrants, les tendances et les routes migratoires sur un point d’entrée, de sortie ou de transit donné. Depuis 2016, plusieurs points de suivi des flux de populations (FMP) ont été progressivement installés dans d'importantes localités du Mali. Ils sont situés dans les régions de Gao, Tombouctou, Kidal, Ménaka, Mopti, Kayes, Ségou, Sikasso et le district de Bamako. Ces FMP observent, plus particulièrement, les mouvements quotidiens des migrants en provenance et à destination des pays d'Afrique de l'Ouest et d'Afrique du Nord. À partir du mois de juillet 2020, les opérations de collecte de données ont été arrêtées aux FMP de Bamako et de Sévaré, deux points de transit. Cet arrêt intervient après la suspension des collecte à Kidal en fin 2019.

En août 2020, la moyenne journalière du nombre d’individus observés aux différents points de suivi des flux a diminué de 12 pour cent par rapport au mois passé.
Les ressortissants burkinabè, maliens, guinéens, ivoiriens et nigérians représentent 88 pour cent des migrants identifiés aux points de suivi des flux.
Le Burkina Faso, l'Algérie, la Mauritanie et le Niger constituent les points de transit principaux des migrants après leur passage au Mali.
La migration économique, incluant notamment la migration à long terme de plus de six mois (68% des flux) et la migration saisonnière (31% des flux), représente le principal type de mouvements observés.

International Organization for Migration
Copyright © IOM. All rights reserved.