Mali: Rapport sur le suivi des flux de populations - Dashboard #47 (Période d'évaluation : 1 au 31 décembre 2019

Infographic
from International Organization for Migration
Published on 31 Dec 2019 View Original

L’OIM travaille avec les autorités nationales, locales et des partenaires locaux, afin de mieux comprendre et connaître les mouvements migratoires à travers l’Afrique de l’Ouest et du Centre. Le suivi des flux de population est une activité qui permet de quantifier et de qualifier les flux, les profils des migrants, les tendances et les routes migratoires sur un point d’entrée, de sortie ou de transit donné. Depuis 2016, plusieurs points de suivi des flux de populations (FMP) ont été progressivement installés dans d'importantes localités du Mali, notamment dans les régions de Gao, Tombouctou, Kidal, Ménaka, Mopti, Kayes, Ségou, Sikasso et Bamako, et observent plus particulièrement les mouvements quotidiens des migrants en provenance et à destination des pays d'Afrique de l'Ouest et d'Afrique du Nord.

En décembre 2019, la moyenne journalière du nombre d’individus observés aux différents points de suivi des flux a augmenté de six pour cent par rapport au mois précédent.

Les ressortissants maliens, guinéens, ivoiriens, burkinabés et nigérians représentent 70 pour cent des migrants identifiés aux points de suivi des flux.

L'Algérie, le Burkina Faso, la Mauritanie et le Niger constituent les points de transit principaux des migrants après leur passage au Mali.

La migration économique incluant notamment la migration à long terme de plus de six mois (94% des flux) et la migration saisonnière (6% des flux), représente le principal type de mouvements observés.

International Organization for Migration:
Copyright © IOM. All rights reserved.