Mali : Rapport de suivi des activités humanitaires | avril à septembre 2018

Ce rapport est produit en collaboration avec les partenaires humanitaires qui font partie du Plan de Réponse Humanitaire (HRP) 2018. Il couvre la période du 01 avril au 30 septembre.

Aperçu

Les violences intercommunautaires se sont aggravées dans le centre du pays, les tensions entre divers groupes armés et les forces de sécurité ont persisté et les opérations militaires contre des groupes armés se sont intensifiées. Ces facteurs ont entrainé des déplacements de population (77 046 personnes déplacées internes à la fin septembre par rapport à 38 172 au 1er janvier 2018) et une augmentation des besoins humanitaires et de protection. L’accès des acteurs humanitaires continue d’être difficile dans certaines parties du pays. Après la révision à mi-parcours du HRP 2018, 5,2 millions de personnes étaient considérées comme ayant des besoins humanitaires urgents, contre 3,8 millions en 2017 et 4,1 millions en début d’année 2018. Ce niveau de besoin était le plus élevé depuis le début de la crise en 2012.

Les résultats de l’étude SMART réalisée en juillet 2018 montrent que quatre régions dépassent le seuil mondial d’alerte de malnutrition aiguë (10%) : Ségou (11,2%), Tombouctou (12,5%), Ménaka (13,5%) et Gao (14,2%), les deux dernières régions étant proches du seuil d’urgence de 15%. La malnutrition chronique est également une source de préoccupation avec six régions ayant toujours des taux compris entre 20% et 30%, dont trois proches de 30% (Mopti, Ségou et Sikasso). À la lumière de la crise agro-pastorale et nutritionnelle, le PAM a déclenché le 12 juin une urgence interne de niveau 3 (L3) prenant fin le 29 novembre.

Les inondations ont touché plus de 70 000 personnes par rapport à 11 000 l’année dernière. Les responsables du gouvernement ont reçu 14 rapports de décès. Les autorités et les partenaires humanitaires ont fourni une assistance aux plus vulnérables, principalement pour répondre aux besoins urgents en nourriture, eau, hygiène et assainissement ainsi qu’en abris et articles non alimentaires, à environ 60% des personnes touchées.

Au 30 septembre 2018, selon le système de suivi financier FTS, le Plan de Réponse Humanitaire (HRP) 2018 était l'un des dix appels humanitaires les moins financés au monde avec seulement 106,6 millions de dollars (32%) reçus sur les 329,6 millions de dollars nécessaires.

UN Office for the Coordination of Humanitarian Affairs:
To learn more about OCHA's activities, please visit https://www.unocha.org/.