Mali + 3 more

Mali : Région de Sikasso - Suivi des Urgences – COVID-19 Rapport # 1 (04 avril 2020)

Source
Posted
Originally published
Origin
View original

Attachments

L'outil de suivi des urgences a pour but de collecter et de fournir des informations à jour sur les événements liés au COVID-19 impactant les mobilités de populations, enregistrés dans les points de contrôle de flux DTM et les points d'entrée. Ce rapport présente des informations sur les mouvements de voyageurs bloqués le 04 avril 2020 dans la zone tampon entre la frontière du Mali et du Burkina Faso.

ÉVÈNEMENT: IMPACT DE FERMETURE DES FRONTIÈRES

Le 04 avril 2020, 75 migrants saisonniers de nationalité nigérienne se sont retrouvés bloqués dans la zone tampon longeant la frontière du Mali et du Burkina Faso. Les migrants avaient quitté la Sierra Leone puis rejoint Bamako. Le groupe a ensuite quitté Bamako le samedi 28 mars à destination du Niger en passant par le Burkina Faso. Ils se sont retrouvés dans la zone tampon entre le Mali et le Burkina Faso, au niveau de Heremakono.

N'ayant pas pu rentrer au Burkina Faso suite à la fermeture des frontières du pays il y a plus d’une semaine, le groupe a essayé aujourd’hui de retourner au Mali sans succès non plus car le Mali a également annoncé la fermeture officielle des frontières terrestres.

La population affectée est composée de 38 hommes et 37 femmes. Un nombre de personnes vulnérables ont été identifiées, dont 10 enfants de moins de 5 ans et 20 personnes âgées.

Ces populations nécessitent une assistance en eau, vivres, hygiène et assainissement spécifique pour mitiger les risques de COVID19 et de protection.

Le point d’entrée de Heremakono, où l'OIM collecte des données sur les mouvements migratoires, est partiellement fermé (ouvert uniquement aux mouvements de marchandises).

International Organization for Migration
Copyright © IOM. All rights reserved.