Mali + 2 more

Mali : Plan de réponse humanitaire 2022 (février 2022)

Attachments

En 2021, la situation humanitaire au Mali a été très difficile.L’insécurité liée aux conflits armés et à la violence, les catastrophes naturelles et l'impact socio-économique de la COVID-19 ont considérablement aggravé les vulnérabilités existantes. Cette situation a affaibli la protection des populations civiles, limité l'accès aux services sociaux de base et aggravé la prévalence de l’insécurité alimentaire et de la malnutrition. Le début de l’année 2022 ne laisse pas entrevoir une amélioration de la situation humanitaire au Mali. En plus de la situation qui prévalait déjà en 2021, l’encerclement des villages par des groupes armés et les restrictions contre la liberté de mouvement des civils sont devenus de plus en plus courants. Les nouvelles sanctions économiques et financières de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest et de l’Union économique et Monétaire Ouest Africaine, si elles persistent, pourraientdavantage dégrader la situation humanitaire caractérisée par :

Un accroissement des besoins dans un environnement opérationnel difficileavec le nombre de personnes dans le besoin qui est passé de 5,9 millions en janvier 2021 à 7,5 millions en janvier 2022. Une augmentation du nombre de personnes déplacées internes (PDI) en raison des conflits et tensions intercommunautaires avec des chiffres allant de 216 639 en janvier 2021 à plus de 350 000 un an plus tard. Des besoins immédiats d’assistance alimentaire: plus de 1,8 millions de personnes concernées entre juin et août 2022, contre 1,3 millions en 2021, soit le plus haut niveau enregistré depuis 2014. Un taux élevé de malnutrition touchant 2 millions de filles et de garçons de moins de cinq ans.

A travers le Plan de Réponse Humanitaire de 2022 pour le Mali, les partenaires humanitaires recherchent 686 millions de dollars pour assister 5,3 millions de personnes. L’analyse effectuée dans le cadre de ce plan couvre l’ensemble des défis humanitaires mais la réponse se concentre sur les besoins prioritaires des plus vulnérables. D’où la nécessité de continuer à renforcer les initiatives de solutions durables et assurer une articulation entre les actions humanitaires, de développement et de consolidation de la paix.

En 2021, plus de 2,5 millions de personnes ont étéassistées par les partenaires humanitaires grâce à la mobilisation de 215 millions de dollars sur les 563 millions recherchés à travers le Plan de Réponse Humanitaire 2021. Cela équivaut àun taux de financement de 38%.

Je saisis donc cette occasion pour remercier tous les donateurs qui nous ont soutenu en 2021 et je les invite à faire plus cette année, car chaque dollar compte et contribue à une action visant à ne laisser personne de côté. Je salue l’engagement de tous les partenaires de mise en œuvre et de tout le personnel sur le terrain qui travaille avec acharnement pour accéder aux populations vulnérables, dans des conditions parfois difficiles.

En conclusion, et au nom des partenaires humanitaires, je réitère notre engagement à travailler davantage en 2022 sur les priorités suivantes :

Plaider pour des financements complémentaires et flexibles entre les actions humanitaires et de développementen vue de fournir une réponse plus adéquate.

Poursuivre et renforcer le dialogue devant faciliter un accès durable aux villages encerclés.

Maintenir la protection comme une priorité clé via la mise en œuvre efficace de notre stratégie de protection.

Maintenir la coordination avec le Gouvernement afin que les financements humanitaires, de développement et ceux de l’Etat puissent être optimisés

Disclaimer

UN Office for the Coordination of Humanitarian Affairs
To learn more about OCHA's activities, please visit https://www.unocha.org/.