Mali + 3 more

Mali : Plan de réponse humanitaire 2020

Source
Posted
Originally published

Attachments

Synthèse du plan de réponse

Le contexte humanitaire malien continue de s’aggraver avec les effets combinés des conflits, l’insécurité multiforme et les aléas climatiques (inondations et sécheresses).

Ces chocs conjoncturels récurrents et de magnitude toujours plus élevée se superposent à des facteurs structurels contribuant à l’aggravation de cette crise. Ainsi 8,2 millions de personnes sont affectées par la crise, parmi lesquelles 4,3 millions sont en besoin d’une assistance alimentaire pour répondre à des besoins vitaux, à l’accès aux services sociaux de base et conditions de vie, ainsi qu’au renforcement de leurs capacités de relèvement et résilience face aux chocs.

Face à l’aggravation de la situation humanitaire, les besoins sectoriels et intersectoriels sont particulièrement élevés.

Une nouvelle approche méthodologique facilitant l’identification de besoins exclusivement humanitaires fait état de : • 2, 3 millions de personnes en besoin alimentaire parmi lesquelles 1,8 million seront ciblées par les partenaires du secteur ;
• 1,4 million de personnes dans le besoin en Eau, Hygiène et Assainissement (EHA), parmi lesquelles 1,3 million seront concernées par les interventions des partenaires ;
• 564 000 personnes dans un besoin d’assistance éducative dont 485 500 seront ciblées ;
• 1,5 millions de personnes présentant un besoin sanitaire. Le cluster santé ciblera 100% de ces personnes ;
• 979 000 personnes ayant un besoin nutritionnel dont 818 000 seront ciblées par les interventions du cluster ;
• 2,6 millions de personnes en besoin de protection dont 1,9 million seront ciblées par le cluster et ses sous clusters. Pour la protection1 générale, 1,3 million seront ciblées, 241 000 pour la protection de l’enfant, 881 287 pour les violences basées sur le genre et 362 000 pour la lutte antimines.
• 764 000 personnes présentant des besoins en abris/Biens Non Alimentaires (BNA). Les partenaires du cluster cibleront 206 000 personnes.

Afin de répondre aux besoins susmentionnés, l’équipe humanitaire pays a donc adopté sur la base de quatre conséquences humanitaires (besoins vitaux, services sociaux de base, protection et relèvement/résilience) une stratégie, elle-même bâtie autour de quatre objectifs stratégiques :

OS1 : Sauver et préserver la vie et la dignité d'au moins 75% des populations vulnérables affectées par une crise humanitaire ou par des catastrophes naturelles à travers une assistance multisectorielle en nature et en cash adressant leurs besoins vitaux et de survie y compris le monitoring de protection dans les cercles prioritaires des régions nord, centre, sud et ouest selon les droits fondamentaux d’ici fin 2022.

OS2 : Permettre à au moins 80% des populations hôtes, PDI, retournés, rapatriés et autres groupes vulnérables des zones affectées par la crise au centre, nord, sud et ouest du Mali d’avoir accès à des services sociaux de base de qualité d’ici fin 2022.

OS3 : Permettre une approche holistique de protection fondée sur les droits de l’homme à au moins 80% des PDI, retournés, rapatriés et membres des communautés hôtes dans l'ensemble de l’intervention dans les cercles prioritaires des régions nord, centre, sud et ouest en veillant à ce que la protection soit au cœur de l'action humanitaire d’ici 2022.

OS4 : Renforcer les capacités d'au moins 80% des personnes dans au moins 75% des régions à faire face à des chocs, diminuer les vulnérabilités et améliorer les stratégies de subsistance et la préparation aux catastrophes d’ici 2022.

Pour répondre à ces besoins variés et multiples, les partenaires humanitaires, en fonction de leurs capacités opérationnelles, estiment être en mesure d’assister 3,6 million de personnes avec un budget total requis de $390,2 millions. Ce montant constitue la somme des budgets des projets soumis dans la plateforme Project Module pour répondre aux besoins critiques liés aux conséquences humanitaires « besoins vitaux » ou bien-être physique et mental et « accès aux services sociaux de base et conditions de vie » ou living standard.

Au niveau méthodologique autant pour l’analyse des besoins que pour la planification de la réponse humanitaire, la communauté humanitaire au Mali a adopté une approche améliorée pour le HPC 2020 qui renforce les liens entre l'Aperçu des Besoins Humanitaires (HNO) et Plan de Réponse Humanitaire (HRP). Elle constitue une démarche mettant davantage l'accent sur le caractère intersectoriel des besoins et de la réponse requise ainsi que sur les exercices de monitoring et de projection. De facto, cette stratégie de réponse sera centrée sur les groupes de populations prioritaires et/ou les zones géographiques et les thématiques prioritaires identifiées et déduites de l'analyse des besoins. Une priorité est accordée à la désagrégation et/ou à l'analyse des impacts différentiels de la crise et des besoins associés pour divers groupes et sous-groupes de personnes. Notons que les dimensions transversales comme la redevabilité, la protection, le concept de « ne pas nuire » et les modalités d’intervention incluant le cash (qu’il soit conditionnel ou inconditionnel) bénéficient d’une attention renforcée dans le plan de réponse humanitaire 2020-2022.

De surcroit, en lien avec la « Nouvelle Manière de Travailler » (NWOW), la stratégie humanitaire 2020-2022 s’inscrit dans un effort de coordination, d’une part avec le cadre de planification de développement des Nations Unies appelé le Cadre de Coopération des Nations Unies pour le Développement Durable (UNSDCF2) 2020- 2024 et d’autre part avec la programmation de développement du Gouvernement malien, le Cadre stratégique pour le Développement durable (CREDD) 2019-2023.

En somme, le HRP 2020-2022 maintiendra le cap sur ses objectifs stratégiques reliés aux conséquences humanitaires sur une période de trois ans. Quant à la planification opérationnelle, elle conserve son rythme annuel avec des projets de 12 mois qui permettront de dégager des budgets annuels. En termes de perspectives, il est prévu au cours de l’année 2020, la mise en œuvre d’un exercice axé sur « l’évaluation des coûts par activité » pour la préparation du budget du HRP 2021.

UN Office for the Coordination of Humanitarian Affairs
To learn more about OCHA's activities, please visit https://www.unocha.org/.