Mali Perspectives sur la sécurité alimentaire - Juin 2019 à Janvier 2020

Report
from Famine Early Warning System Network
Published on 06 Jun 2019 View Original

Messages clés

  • La campagne agricole 2019-20 a démarré dans le pays grâce à l’installation des pluies en fin mai. Les perspectives de production agricoles sont en hausse de 10 pour cent par rapport à 2018 et de 25 pourcent par rapport à la moyenne des cinq dernières années. Les récoltes moyennes à supérieures à la moyenne attendues en octobre 2019 seront favorables à un bon approvisionnement des marchés en céréales.

  • L’approvisionnement des marchés en céréales reste suffisant partout à travers le pays en dépit des perturbations de flux observées par moments dans les zones d’insécurité. Les prix des céréales similaires à légèrement supérieurs à la moyenne dans l’ensemble sont favorables à un accès des ménages pauvres aux denrées.

  • La soudure précoce dans la vallée du fleuve de Gao et de Tombouctou, et par endroits dans le delta intérieur du fleuve Niger et la baisse des revenus, amène les ménages pauvres à recourir aux stratégies d’adaptation négatives pour satisfaire leurs besoins alimentaires. Par conséquents, ils seront en insécurité alimentaire de Stress avec nécessité d’assistance humanitaire (Phase 2 ! de l’IPC) de juin à septembre pour les zones les plus touchées pour éviter le passage à pire.

  • Les récoltes moyennes à supérieurs à la moyenne attendues en octobre 2019 de même que la baisse des prix et l’amélioration des termes d’échange bétail/céréale qui seront observées, amélioreront l’accès des ménages aux vivres. Par conséquent, la majorité des ménages du pays sera en insécurité alimentaire Minimale (Phase 1 de l’IPC) d’octobre à janvier 2020. Quant aux ménages déplacés et les victimes des inondations, ils traineront encore les séquelles de la dégradation de leurs moyens d’existence et par conséquent seront en situation de Stress (Phase 2 de l’IPC) à pire.