Mali Perspectives sur la sécurité alimentaire - Décembre 2018 à Mai 2019

Report
from Famine Early Warning System Network
Published on 20 Dec 2018 View Original

Insécurité alimentaire Minimale (Phase 1 de l’IPC) grâce à un accès moyen aux denrées alimentaires

MESSAGES CLÉS

• La hausse de la production agricole de 34 pour cent par rapport à la moyenne favorise une disponibilité alimentaire globalement satisfaisante dans le pays durant l’année alimentaire 2018-19 en dépit des poches de baisse de production par endroits. Les récoltes en cours et la baisse des prix des céréales mettent la majorité des ménages en insécurité alimentaire Minimale (Phase 1 de l’IPC).

• Les conditions d’élevage moyennes à bonnes dans le pays permet d’espérer sur une soudure pastorale normale pour le bétail à partir d’avril. Les productions animales moyennes attendues et le maintien d’un embonpoint moyen est favorable à une hausse des revenus animaliers pour les ménages pasteurs ; ce qui améliorera leur pouvoir d’achat.

• L’accès des ménages aux céréales est moyen dans l’ensemble grâce à la disponibilité moyenne à supérieure à la moyenne de la propre production bien que faibles par endroits, des paiements en nature et des prix des denrées proches à légèrement supérieurs à la moyenne. L’amélioration des termes de l’échange chèvre/céréales à des niveaux proches de la moyenne est favorable à un accès adéquat des ménages aux marchés.

• La soudure précoce née de l’épuisement précoce des stocks et des dégradations des moyens d’existence à cause des inondations par endroits dans la bande du fleuve de Mopti à Gao, et dans les zones de conflit communautaire de Mopti et Gao, amènent les ménages pauvres à recourir à de façon atypique à la main d’œuvre, la migration, la réduction des dépenses non alimentaires, et à la dépendance à l’aide humanitaire pour satisfaire leurs besoins alimentaires. Par conséquent, ils seront en insécurité alimentaire de Stress (Phase 2 de l’IPC) de mars jusqu’en mai 2019.