Mali : « nous avions vraiment besoin de cette aide », témoigne Hattary

Report
from International Committee of the Red Cross
Published on 22 Aug 2019 View Original

Les affrontements ainsi que les conditions climatiques difficiles ont forcé des centaines de familles à fuir de leurs habitations à Adjelhoc vers d'autres zones. Avec la Croix-Rouge malienne (CRM), nous avons contribué à soulager la souffrance de ces personnes ainsi que des familles qui les accueillent à travers une assistance humanitaire en aliments et en articles essentiels de ménage (nattes, couvertures, moustiquaires, marmites, jerricans, etc.).

Comme de nombreuses communes dans le cercle de Tessalit, la commune rurale d'Adjelhoc est une zone désertique où les populations subissent les effets combinés du conflit armé et du changement climatique. Dans cette partie de la région de Kidal, les habitants vivent en majorité de l'élevage nomade. L'accès à l'eau pour les populations ainsi que le bétail est pénible.

Fuyant les affrontements, plusieurs centaines de familles d'Adjelhoc se sont installées sur des sites périphériques. Cet afflux massif a augmenté la pression sur les ressources déjà limitées des familles hôtes. « Nous sommes très vulnérables en ce moment et nous souffrons beaucoup » disait Hattary, une des nombreuses personnes déplacées.

Ainsi, 3 222 personnes déplacées ainsi que 116 familles qui les accueillent à Adjelhoc ont reçu des rations de vivres (riz, huile et sel). Les familles qui ont tout perdu ont chacune reçu des pagnes, des bâches, des seaux, du savon, des kits de cuisine et d'hygiène, des couvertures, des nattes, des bidons vides de 20L et des marmites. L'assistance du CICR est arrivée au moment où ces personnes en avaient le plus besoin car ils étaient à cours de vivres. « Cette aide est venue au bon moment. Nous en avions vraiment besoin », témoigne Hattary avec un air soulagé.

25 598 déplacés ont bénéficié de l'amélioration de condition de vie et le renforcement de capacités de janvier à juin 2019 dans le nord et centre du Mali.

En collaboration avec la Croix-Rouge malienne, plusieurs activités ont été réalisées à Kidal, tels que la distribution de vivres, d'articles essentiels de ménage, la vaccination du cheptel, la construction et la réhabilitation de points d'eau, le don de matériels et d'intrants agricoles maraichers et des formations pour des auxiliaires d'élevage et des membres de groupements maraichers.