Mali

Mali: Note de plaidoyer : Financer la protection

Format
News and Press Release
Sources
Posted
Originally published
Origin
View original

Attachments

Contexte

En 2020, les déplacements de population, l’intensification des conflits armés et la recrudescence des violences intercommunautaires ont exacerbé les vulnérabilités dans un environnement protecteur de plus en plus menacé. Le Mali fait ainsi face à une crise de protection majeure dans laquelle les populations sont exposées de façon quotidienne à des violations de leurs droits fondamentaux et à des atteintes répétées à leur dignité.

Priorités stratégiques et opérationnelles

La révision à mi-parcours du Plan de Réponse Humanitaire (HRP) a permis de prendre en compte la dégradation de l’environnement de protection, et d’évaluer les besoins accrus en matière de protection, y compris l’accroissement des vulnérabilités socio-économiques liés à l’intensification des conflits et à la présence de la pandémie de la COVID-19.

Les partenaires techniques et financiers sont encouragés à accroitre le financement des activités de protection prévues dans le HRP Mali 2020, selon les axes prioritaires identifiés ci-dessous par le Cluster Protection et les Sous-Clusters. La protection doit être centrale dans l’action humanitaire afin de réduire les risques auxquels sont exposées les populations les plus vulnérables dans un contexte sécuritaire et socio-économique déjà précaire.

• Priorité 1 : Monitoring de protection, suivi des mouvements de population, et évaluation de l’environnement de protection, y compris les incidents de protection, les violations graves des droits de l’enfant (MRM), les violences sexuelles liées au conflit, et les incidents liés aux engins explosifs.

• Priorité 2 : Accès aux services de protection et prise en charge holistique (médicale, psychosociale, légale, socio-économique, sécuritaire) des personnes dans le besoin de protection.

• Priorité 3 : Appui psychosocial renforcée pour les personnes les plus vulnérables.

• Priorité 4 : Sensibilisation, prévention des risques et protection à base communautaire.

• Priorité 5 : Transversalité de la protection dans la réponse humanitaire, particulièrement dans les secteurs de la Santé, de la WASH et de l’Education ; et plaidoyer sur les problèmes de protection, notamment via l’engagement du leadership (EHP).

Dans le cadre du HRP révisé, 38 partenaires ont soumis 62 projets pour répondre aux besoins de protection. Parmi ceux-ci, certains projets ont été sélectionnés par la coordination du Cluster Protection et des Sous-Clusters pour un financement d’urgence.

Et si nous ne répondions pas ? Le manque de monitoring et de rapportage des incidents de protection et des mouvements de population exposerait de nombreuses victimes de violations aux risques de ne pas faire l’objet d’identification ni de référencement pour une prise en charge adéquate.
L’interruption du monitoring de protection et du plaidoyer pourrait ainsi induire une recrudescence des conflits et des violations des droits de l'homme et du DIH. L’absence de réponse aux besoins de protection exposerait les populations aux risques d’adopter des stratégies d’adaptation négatives réduisant leur capacité de résistance aux chocs, impactant leur santé physique, psychologique et mentale, leur sécurité, leur dignité et la jouissance de leurs droits fondamentaux. L’absence d’approche de prévention des risques de protection pourrait occasionner une recrudescence de foyers de tensions et de conflits. Le manque de renforcement du cadre opérationnel et juridique de la protection, des capacités des acteurs humanitaires, de développement et des structures étatiques pourrait contribuer au délitement continu d’un environnement de protection déjà précaire dans les régions du nord et du centre et mettant en péril les droits fondamentaux et la protection de 3,2 millions de personnes.