Mali

Mali: Mise à jour sur la sécurité alimentaire - Décembre 2019

Format
Situation Report
Source
Posted
Originally published
Origin
View original

Attachments

L’insécurité au centre du pays rehausse la vulnérabilité des ménages à l’insécurité alimentaire

Message Clés

  • La hausse de la production de céréales de 7,1 pour cent par rapport à 2018/19 et de 25,5 pour cent par rapport à la moyenne quinquennale permet une disponibilité céréalière moyenne dans le pays durant l’année alimentaire 2019/20 en dépit des poches de baisse de production signalées dans le sahel occidental et dans les zones de conflit du Centre.

  • L’accès des ménages aux vivres est favorisé grâce à la propre production, les revenus moyens tirés des activités habituelles et les prix des denrées stables ou en baisse par rapport à la moyenne. Par conséquent, la majorité des ménages du pays se retrouve en situation d’insécurité alimentaire Minimale (Phase 1 de l’IPC) jusqu’en mai 2020.

  • L’épuisement précoce des stocks à cause de la baisse des productions agricoles dans le sahel occidental, le Liptako Gourma en plus de la dégradation des moyens d’existence liée à l’extension des conflits et aux inondations amènent les ménages pauvres touchés à recourir de façon atypique à la main d’œuvre, la migration, la réduction des dépenses non alimentaires, et à la dépendance à l’aide humanitaire ou des parents pour satisfaire leurs besoins alimentaires. Par conséquent, ils seront en insécurité alimentaire de Stress (Phase 2 de l’IPC) jusqu’en mars avec nécessité d’assistance à partir d’avril pour éviter une dégradation en pire.