Mali : Mise à jour sur la sécurité alimentaire - Décembre 2017

Report
from Famine Early Warning System Network
Published on 22 Dec 2017 View Original

Accès limité aux marchés par endroits à partir de mars à cause des prix élevés des denrées

MESSAGES CLÉS

• La hausse de la production de céréales de 7 pourcent par rapport à 2016/2017 et de 32 pourcent par rapport à la moyenne quinquennale favorise une disponibilité céréalière moyenne auprès des ménages et un approvisionnement satisfaisant des marchés ; ce qui maintient la grande majorité des ménages dans une situation d’insécurité alimentaire Minimale (Phase 1 de l’IPC) en décembre 2017.

• L’accès des ménages aux denrées est moyen dans les zones agricoles grâce à la disponibilité de la propre production et des prix stables ou en légère hausse par rapport à la moyenne mais inférieurs à la moyenne par endroits dans les zones pastorales à cause des termes de l’échange inférieurs à la moyenne.

• La soudure pour le bétail sera précoce par rapport à la moyenne à cause du déficit de pâturage et des éventuelles fortes concentrations de troupeaux dans les zones relativement fournies du sahel occidental et des régions de Gao et Tombouctou et affectera négativement les productions animales et les revenus des ménages pasteurs.

• L’insécurité alimentaire Minimale (Phase 1 de l’IPC) en cours pour la majorité des ménages agropastoraux du pays connaitra une dégradation précoce en mars dans les zones de mauvaise production du sahel occidental, du delta du Niger et dans les zones pastorales de Tombouctou et de Gao à cause de la dégradation des termes de l’échange bétail/céréales.