Mali

Mali : lutter contre la malnutrition infantile

Format
News and Press Release
Source
Posted
Originally published
Origin
View original

Face à la situation nutritionnelle inquiétante que connaît le Mali, aggravée depuis 2012 par l’instabilité politique et sécuritaire, ACTED intervient dans le cercle de Koro (région de Mopti) pour lutter contre la malnutrition infantile aigüe.

La malnutrition : une urgence au Mali

En 2016, on estime à 709 000 le nombre d’enfants de moins de 5 ans en situation de malnutrition aigüe au Mali, dont plus de 20 000 dans le cercle de Koro (région de Mopti). Pour répondre à ce problème urgent de santé publique, ACTED met en œuvre depuis juillet 2015 un projet multisectoriel de prévention, de lutte et de prise en charge de la malnutrition aigüe sévère chez les enfants de moins de 5 ans, avec l’appui du service d'aide humanitaire et de protection civile de la Commission européenne (ECHO),.

Intégrer la communauté locale au cœur de la lutte contre la malnutrition

ACTED promeut une forte implication et responsabilisation communautaire dans la détection des cas de malnutrition aigüe et de leurs référencements aux différents centres de santé pour leurs prises en charge.

Dans ce cadre, plus de 900 relais communautaires ont été identifiés puis formés et équipés afin de mener des actions de dépistage, de référencement ou encore de suivi à domicile auprès d’enfants ayant abandonné en cours de traitements. Les relais communautaires sont aussi formés à être des sensibilisateurs pour informer les populations sur les risques que comportent la malnutrition et les moyens à disposition pour pouvoir la prévenir, en termes de bonnes pratiques de nutrition et d’hygiène, et la traiter dans les structures adéquates.

Renforcer la qualité et l’efficacité de la prise en charge de la malnutrition infantile

Afin d’assurer une prise en charge de qualité de la malnutrition infantile aigüe, ACTED renforce les compétences techniques du personnel de santé et la capacité matérielle des centres de santé à travers des formations pratiques, le détachement d’un personnel médical spécialisé dans la prise en charge urgente de cas de malnutrition ou encore avec la réhabilitation et la fourniture d’équipements médicaux spécialisés.

ACTED met aussi en œuvre un dispositif d’accompagnement qui facilite l’accès pour les couples mères-enfants au centre de santé de référence avec notamment un appui aux frais de transports et de médicaments, à la restauration des accompagnants pendant la durée du séjour des enfants ou encore à travers la distribution et la sensibilisation aux kits d’hygiènes pour endiguer le cercle vicieux « maladies diarrhéiques-malnutrition ».

Avec ces mécanismes de prise en charge et d’accompagnement, ACTED prévoit d’ici à juin 2016 d’augmenter le nombre d’admissions d’enfants et de sensiblement améliorer le taux de guérison en Unité de Récupération et d'Education Nutritionnelle Ambulatoire Sévère (URENAS) au sein des centres de santé communautaires et dans l’Unité de Récupération et d’Education Nutritionnelle Intensive (URENI) au sein du centre de santé de référence de Koro, qui traite les cas de malnutrition présentant des complications.

Améliorer la gestion du système de surveillance nutritionnelle et d’approvisionnement à Koro

L’une des clés pour fluidifier la réponse apportée à la malnutrition et son suivi est d’établir un système coordonné et rapide de partage de données et d’informations accessibles à tous les acteurs concernés par cet enjeu majeur de santé publique.

ACTED appuie les différents centres de santé dans la gestion des statistiques nutritionnelles et aide à améliorer la complétude, la promptitude et la fiabilité desdites données pour les différents réseaux de communication. De plus, au sein des centres de santé, et face aux risques de ruptures de stocks des médicaments en raison de livraisons irrégulières ou d’un manque d’espace pour l’approvisionnement, ACTED appuie la mise en place d’un système plus adapté et efficace de gestion, de suivi et de distribution des stocks.