Mali

Mali : Crédit supplémentaire pour le développement rural

Source
Posted
Originally published
Press Release No:2007/397/AFR

WASHINGTON, 24 mai 2007 - Le Conseil d'administration de la Banque mondiale a approuvé, ce jour, un crédit additionnel de l'Association internationale de développement (IDA) d'un montant de 20 millions de dollars pour financer au Mali le Projet d'appui aux services agricoles et aux organisations de producteurs (PASAOP).

« L'objectif initial et le montage institutionnel du projet demeurent inchangés, mais ce financement additionnel a pour ambition de traduire en impact concret tous les efforts déployés jusqu'à présent dans les réformes institutionnelles et le renforcement des capacités » a expliqué Olivier Durand le Chargé du Projet à Washington. « Il s'agira en effet de démontrer comment les collaborations développées entre la recherche, la vulgarisation et les organisations de producteurs peuvent maintenant se traduire en amélioration tangible de la productivité et des revenus agricoles par la diffusion de nouvelles technologies développées par les institutions de recherche » a-t-il poursuivi.

S'agissant des services publics, ce crédit additionnel permettra la finalisation du cadre organisationnel, aux niveaux central et déconcentré, des ministères chargés de l'agriculture, de l'élevage, de l'environnement et du Commissariat à la sécurité alimentaire, ainsi que la revue des dépenses publiques et l'élaboration d'un Cadre des dépenses à moyen terme (CDMT).

Pour le compte du Système national de recherche agricole, ce sera la fourniture d'appui institutionnel aux institutions de recherche et l'exécution des programmes de recherche stratégique à moyen et long termes, la financement des institutions de recherche pour des sous projets de recherche stratégique, appliquée, ou à la demande des producteurs.

Il s'agit aussi de l'exécution par les institutions de recherche des activités de recherche en relation avec les initiatives de transfert de technologie dans les domaines des biotechnologies, de la production laitière et de volaille, de la diffusion de variétés améliorées de niébé, de la gestion de l'eau et de la diversification des cultures.

En direction du Système national de vulgarisation agricole, les actions menées se résument à l'exécution par les agents nationaux et les prestataires privés de contrats pour les activités de vulgarisation en relation avec des initiatives de transfert de technologie prioritairement.

Quant aux Organisations de producteurs agricoles, elles bénéficieront d'activités de développement des capacités dans le cadre de l'identification et l'élaboration des programmes de recherche et de vulgarisation, de l'appui à la mise en œuvre des initiatives de transfert de technologie tel que la sélection des bénéficiaires des initiatives et les activités d'animation, communication, collaboration, et formation.

Elles bénéficieront aussi de dons pour financer des sous projets d'investissement encourageant les innovations, particulièrement en relation avec les initiatives de transfert de technologie, ayant comme domaines, entre autres, les techniques de production, les pratiques de gestion de l'eau au niveau de l'exploitation, les technologies post récoltes, la petite irrigation, et les équipements et les infrastructures collectives gérées par les Organisations de producteurs ou les associations d'usagers de l'eau.

Les négociations pour ce financement avaient eu lieu du 12 au 18 avril 2007 entre les délégations malienne et de l'IDA au bureau de la Banque mondiale à Bamako.

Pour de plus d'amples informations sur les activités de la Banque mondiale en Afrique subsaharienne, visitez http://www.banquemondiale.org/afrique

Pour de plus d'amples informations sur les activités de la Banque mondiale au Mali, visitez http://www.banquemondiale.org/mali

Pour de plus d'amples informations sur le projet, visitez http://web.worldbank.org/external/projects/main?pagePK=64283627&piPK=73230&theSitePK=362183&menuPK=362217&Projectid=P105155

Contacts:

À Washington : Timothy Carrington 1 (202) 473 8133
tcarrington@worldbank.org

A Bamako: Moussa Diarra (223) 222 22 83
mdiarra@worldbank.org