Mali + 3 more

Mali: Bulletin humanitaire, août - septembre 2016

Format
Situation Report
Source
Posted
Originally published

Attachments

Au sommaire

Inondations : plus de18 000 sinistrés p.1 Taux moyen de malnutrition à 30 % depuis 2010 p.2 Rentrée des classes et risque de suspension des repas scolaires p.3 Sensibilisation aux risques de mines p.3 Migrations irrégulières au Mali p.4 Niveau de financement du plan de réponse humanitaire p.6

FAITS SAILLANTS

  • Assistance aux sinistrés des inondations et risques liés à la cure du fleuve

  • Risque de suspension des repas scolaires pour faute de financement

  • Les risques aux mines et restes explosifs de guerre, restent élevés dans les zones de combats

  • Trois millions de personnes à risque d’insécurité alimentaire l’année prochaine

  • Le Mali, lieu de transit pour de nombreux candidats à l’émigration vers l’Europe

  • De nombreux défis persistent sur le plan humanitaire en 2017

Assistance des victimes et prévisions des inondations au Mali

Les risques d’inondation restent élevés pour les populations installées le long du fleuve Niger jusqu’en décembre en raison de la montée du niveau du fleuve. En effet, l’Outil de prédiction des inondations dans le Delta intérieur du Niger (OPIDIN) indique que le fleuve Niger connaîtra cette année sa plus haute crue depuis les cinquante dernières années. Ces prévisions indiquent que le niveau d’eau de Mopti devrait encore augmenter d’environ 25 cm en octobre et le niveau d’eau atteindra son pic entre la fin octobre et le début novembre à Mopti, à la fin novembre à Akka (Mopti) et à la mi-décembre à Diré (Tombouctou). Le bétail, qui normalement peut traverser le fleuve à Diafarabé en novembre à la recherche de pâturage, ne pourra le faire cette année puisque les plaines inondables seront encore couvertes par l’eau le mois prochain.

UN Office for the Coordination of Humanitarian Affairs
To learn more about OCHA's activities, please visit https://www.unocha.org/.