Mali

Mali : Bulletin du cluster santé n°2, 15 juillet 2022

Attachments

Le contexte humanitaire

Au Mali, la situation humanitaire se dégrade principalement dans les régions du nord, une partie du centre et du Sud. Le nombre de PDIs est passé de 350 000 en décembre 2021 à plus de 370 000 en avril 2022 ce qui a entrainé une augmentation des besoins humanitaires. Cette crise humanitaire complexe survient sur un fond d’épidémie de COVID19 et de rougeole avec un risque de survenues d’autres maladies émergentes et ré émergentes.

La situation dans le Centre et le Nord du pays reste instable, et marquée par l’augmentation des attaques directes ou indirectes visant les forces armées nationales et internationales ainsi que la population civile. En avril 2022, selon la matrice de suivi des déplacés il y avait :

• 370 548 PDI dans 67 985 ménages, 55% des PDIs sont des femmes ;

• 171 596 réfugiés maliens dans les pays voisins ;

• 84 527 rapatriés sont identifiés et enregistrés.

La région de Ménaka, à cause des hostilités et des représailles contre les populations civiles menées par les GANE (EIGS) a enregistré un déplacement de plus de 50 000 personnes et 500 décès de mars à juin 2022. Le cercle de Bankass dans la région de Bandiagara, suite à des attaques dans 4 de ces localités a enregistré un déplacement de plus de 4000 personnes et 132 décès durant le mois de juin 2022. Dans la quasi-totalité des sites évalués, l'assistance alimentaire constitue le principal besoin prioritaire des personnes déplacées. Les besoins d’assistances en abris, CASH, en eau potable, accès aux soins de santé et travail/moyen de subsistance ont été exprimé.