Le Président du Comité du Conseil de sécurité créé par la résolution 2374 (2017) concernant le Mali en visite à Bamako

Report
from UN Security Council
Published on 07 Nov 2019 View Original

SC/14018

Le Président du Comité du Conseil de sécurité créé par la résolution 2374 (2017) concernant le Mali, l’Ambassadeur José Singer Weisinger (République dominicaine), s’est rendu à Bamako du 16 au 18 octobre 2019.

À Bamako, la délégation de membres du Comité a eu l’occasion de rencontrer toute une série d’interlocuteurs, notamment le Haut-Représentant pour la mise en œuvre de l’Accord, les facilitateurs du dialogue national inclusif, dont le médiateur de la République, et des représentants des ministères des affaires étrangères; de la cohésion sociale, de la paix et de la réconciliation nationale; de la justice et des droits de l’homme; de l’administration territoriale et de la décentralisation; de la solidarité et de la lutte contre la pauvreté; de la promotion de la femme, de l’enfant de la famille; de la sécurité et de la protection civile; de la défense et des anciens combattants.

La délégation a également rencontré plusieurs individus inscrits sur la Liste relative aux sanctions imposées par la résolution 2374 (2017), ainsi que des représentants de groupes armés signataires tels que la Plateforme et la Coordination des mouvements de l’Azawad, et de groupes non signataires, dont la Coordination des mouvements de l’entente. Elle a aussi rencontré des représentants de la société civile, notamment des groupes de jeunes et de femmes, des chefs religieux, ainsi que les dirigeants de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA), des ambassadeurs et des représentants de l’équipe de médiation internationale, dirigée par l’Algérie, et de l’Union africaine, de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest, de la Force conjointe du G5 Sahel, de l’opération Barkhane et de la mission de formation de l’Union européenne au Mali. Le Groupe d’experts était représenté par son coordonnateur.

L’objet de la visite était de permettre aux membres du Comité de rencontrer leurs principaux interlocuteurs au Mali afin de recueillir des informations de première main, d’en apprendre davantage sur la situation politique et les conditions de sécurité au Mali et dans le Sahel, notamment sur l’application de l’Accord pour la paix et la réconciliation au Mali, et d’examiner les possibilités de collaboration avec les pays de la région du Sahel dans le but de promouvoir la paix et la réconciliation au Mali et la stabilité dans la région.

C’était la troisième fois que le Président du Comité du Conseil de sécurité créé par la résolution 2374(2017) concernant le Mali se rendait dans le pays depuis la création du Comité, en septembre 2017.

Le Président du Comité a insisté auprès de chaque interlocuteur sur le fait que les parties signataires devaient accélérer la mise en œuvre de l’Accord. Il a répété que les fauteurs de troubles de toutes les parties à l’Accord pouvaient faire l’objet de sanctions.

Au cours de la visite, le Président du Comité a dit que l’équipe de médiation internationale, dirigée par l’Algérie, et les États de la région avaient tout le soutien des membres du Conseil de sécurité pour renforcer la coopération régionale et internationale concernant la mise en œuvre du régime de sanctions et de l’Accord pour la paix et la réconciliation au Mali.

Le Président du Comité a remercié les autorités maliennes et la MINUSMA de leur appui et de leur coopération durant la visite.

Le Président du Comité a profité de la visite pour communiquer des informations sur les travaux du Comité, en particulier sur les procédures d’inscription sur la Liste et de radiation. La visite a aussi été l’occasion pour le coordonnateur d’expliquer l’objectif des travaux du Groupe d’experts et d’encourager le renforcement de la coopération entre le Groupe d’experts et les acteurs maliens. Le Président a souligné que la pleine coopération des parties prenantes maliennes avec le Groupe d’experts était essentielle pour que celui-ci puisse s’acquitter de son mandat.

Le Comité du Conseil de sécurité créé par la résolution 2374 (2017) concernant le Mali a été établi le 5 septembre 2017. C’est un organe subsidiaire du Conseil de sécurité composé de tous les membres de celui-ci.

Le dernier changement apporté à la Liste date de juillet 2019: https://www.un.org/securitycouncil/fr/sanctions/2374/materials.

À l’intention des organes d’information • Document non officiel.