La MINUSMA réhabilite et équipe les locaux de l’Autorité Intérimaire à Gao

Le conseil régional de Gao, siège de l’Autorité Intérimaire de la région, s’est vu entièrement réhabilité et équipé grâce au fonds de la MINUSMA. L’inauguration s’est déroulée le jeudi 22 novembre 2018, en présence du Président de l’Autorité Intérimaire, du Chef du Bureau régional de la MINUSMA à Gao, des responsables de la société civile et d’autres acteurs de la cité des Askia.

Environ 25 millions de francs CFA ont été mobilisés par la MINUSMA pour la réfection des locaux de l’Autorité Intérimaire de Gao, afin de donner un meilleur cadre de travail à cette instance de gouvernance prévue par l’Accord pour la paix et la réconciliation. « La MINUSMA entend contribuer à l’amélioration des conditions de travail des cadres de l’institution et rendre plus viable cet espace d’échange pour faciliter le dialogue et la gouvernance participative incluant autorités, société civile et population de la région. En ce sens, l’Autorité Intérimaire, émanation de l’Accord pour la paix et la réconciliation, doit continuer à promouvoir le dialogue intercommunautaire et l’interaction entre les autorités et la société civile de manière à créer les conditions nécessaires au développement socioéconomique de la région et au renforcement de la cohésion sociale », a rappelé Oumar BA, Chef du Bureau régional de la MINUSMA à Gao.

Ce financement a permis de réhabiliter et d’équiper la salle de conférence et la salle VIP, mais également, de faire des retouches à tout le bâtiment. « C’est la première fois que les locaux de l’Autorité Intérimaire ont été réhabilités par notre meilleur partenaire qu’est la MINUSMA. Nous sommes très honorés par ce geste qui va améliorer notre condition de travail. Ceux qui ont l’habitude de visiter cette salle sentent déjà le changement opéré. Nous exprimons toute notre gratitude à la MINUSMA pour ce geste exaltant », s’est réjoui Djibril Samaké, Président de l’Autorité Intérimaire de la région de Gao.

Parrainé par la Section des Affaires civiles de la MINUSMA, ce projet compte aussi contribuer au dialogue, notamment à travers cette grande salle de conférence qui a souvent accueilli les plus grandes rencontres de la commune urbaine de Gao.