La MINUSMA forme les ONG partenaires sur les techniques de suivi-évaluation des projets CVR à Kidal

Le 13 novembre 2019, le bureau régional de la MINUSMA à Kidal, à travers sa section de la Réforme du Secteur de la Sécurité, du Désarmement, de la Démobilisation et de la Réinsertion (RSS/DDR), a organisé un atelier d’information, de sensibilisation et de renforcement de capacités, sur la mise en œuvre des projets de Réduction de la Violence Communautaire (CVR).

L’atelier a enregistré la présence de 26 participants représentants des ONG locales. Durant la session, les partenaires de la section RSS/DDR ont été formés sur les nouvelles dispositions des Procédures Standards Normalisées (SOP), afin d’améliorer la qualité des propositions de projet, des rapports ainsi que la mise en œuvre des programmes CVR dans la région de Kidal.

La Résolution 2480 du Conseil de Sécurité des Nations Unies (CSNU) mandate la MINUSMA à soutenir le cantonnement, le désarmement, la démobilisation et la réintégration des groupes armés, y compris l’intégration des éléments des groupes armés signataires, dans les Forces de défense et de sécurité maliennes (FDSM). Ce soutien est comme une mesure provisoire, et la continuation de la mise en œuvre du programme CVR.

Le Représentant des participants, Hassane Ag Ahmed, a salué la pertinence de cette rencontre organisée par la section SSR-DDR de la MINUSMA. « Lors de cette formation, nous avons été initiés aux nouvelles techniques d’élaboration de projet CVR, sa gestion, son suivi-évaluation, afin de parfaire les réalisations de ces projets pour mieux satisfaire les attentes des populations en termes de services », a-t-il souligné.

« Nous nous attendons à ce qu’au sortir de cet atelier, que les partenaires d’exécution de projets soient suffisamment outillés pour mettre en œuvre les projets à l’endroit des populations ». C’est le souhait émis par Fatou Gaye, responsable suivi et évaluation à la section RSS/DDR de la MINUSMA. Elle a en outre, rappelé que depuis 2014, un Programme de Réduction des Violences Communautaires (CVR), est mis en œuvre dans la région de Kidal. À ce jour, 31 projets ont été initiés, au profit de plus de 35 000 bénéficiaires directs.

Il faut préciser que les projets de Réinsertion et de Réduction de la Violence Communautaire (CVR) de la MINUSMA sont intégrés dans le cadre global du Plan National de Développement pour le Mali, à travers le Programme d'Actions du Gouvernement (2018-2023). Ils font aussi partie de la réponse du Système des Nations Unies (UNDAF 2019- 2022) pour la stabilisation du pays.