Mali

La MINUSMA finance l’aménagement de 8 hectares au bénéfice des habitants de Forgho

Source
Posted
Originally published
Origin
View original

Une mission conjointe du bureau régional de la MINUSMA à Gao s’est rendue ce jeudi 14 décembre 2017 à Forgho dans la commune de Soni Aliber, cercle de Gao, pour évaluer les travaux d’aménagement de 8 hectares de périmètres maraichers entièrement financé par la MINUSMA.

Ces 8 hectares répartis entre cinq périmètres maraichers ont été financés par la MINUSMA à hauteur de plus de 56 millions de francs CFA pour contribuer à la réduction des violences communautaires à Forgho. Ce projet qui a créé 1700 emplois dans cette localité, réduira considérablement l’immigration au sein de la jeunesse. « Nous sommes très contents et reconnaissants pour cette action que la MINUSMA est en train de réaliser chez nous. J’ai tenu à vous suivre dans chaque périmètre maraicher pour vous exprimer toute notre gratitude » a déclaré le vieux Amadou Moussa, conseillé du chef du village.

Les travaux ont déjà commencé sur chacun des périmètres maraichers avec un engagement remarquable des communautés. Malgré quelques difficultés rencontrées dans leurs activités, les femmes et jeunes de Forgho sont parvenus à faire une première récolte qui va servir de semence. Ils ont produit une importante qualité de gombo. Actuellement, les pommes de terre, carottes, salade, tomates, arachides… sont semées et bien suivi malgré le problème d’eau qui persiste. « Nous ne pouvions pas imaginer avoir un jour trois jardins seulement pour les femmes et deux autres pour les jeunes. C’est une grande satisfaction pour nous de pouvoir rester au village et répondre aux besoins de nos familles à travers le maraichage. C’est pourquoi vous remarquez la présence des jeunes filles et jeunes garçons autour de nous en cette période de l’année. Nous nous sommes mises en regroupement pour mieux gérer nos périmètres. Et malgré la difficulté d’eau que nous rencontrons souvent, nous avons mis en place un programme d’exploitation par petit groupe, pour que chacun puisse arroser son espace. Nous remercions la MINUSMA qui nous a réalisé ce rêve » a laissé entendre Khadijatou Ataher, Présidente de l’association des femmes de Forgho.

Sous la vigilance du contingent Bengladais de la MINUSMA, la délégation, après avoir parcouru les 25 km qui sépare la ville de Gao de Forgho, a visité chaque périmètre pour vérifier la qualité des travaux effectués par l’ONG GRAIP (Groupe de Recherche pour l’Amélioration des Initiatives des Populations). C’était en présence des notabilités, du maire, des organisations de femmes et de jeunes. « Nous étions venus pour la remise officielle de ces 5 jardins maraichers aux femmes et jeunes de Forgho. Après avoir visité chaque jardin, nous nous sommes rendu compte qu’il y a assez d’insuffisance qu’on ne pouvait pas laisser passer. C’est pourquoi nous allons surseoir à la remise et demander à l’ONG GRAIP de prendre en compte nos remarques sur la fourniture suffisante d’eau, une bonne organisation des femmes pour mieux faire fonctionner le comité de gestion, entre autres... Nous attendons que ces rectifications soient apportées avant de procéder à la remise officielle du projet. Nous voulons que ces communautés en proie à la violence, puissent bénéficier de ces projets impactant, qui seront pérennisés » a précisé madame Aimée Thérèse Faye, représentante du chef du bureau et team leader de la section DDR/SSR à Gao.

Le report de la remise officielle des périmètres maraichers a été salué par la municipalité, les femmes, jeunes et notabilités de Forgho. « Nous saluons l’attention que vous avez porté à nos préoccupations. Nous restons engagés pour le suivi des améliorations qui seront faites par l’ONG partenaire » a soutenu M. Hamadou Issiaka adjoint au maire de la commune de Soni Ali Ber. Quant au responsable de l’ONG GRAIP, il s’est engagé aussi à faire le nécessaire pour satisfaire les préoccupations des bénéficiaires dans un délai de 20 jours.

La délégation dirigée par les militaires observateurs (Milobs), était composée des sections DDR/SSR, Information Publique et Communication et Affaires civiles de la MINUSMA. Une autre mission se prépare pour une remise officielle sous réserve des corrections signalées.