Mali

À GAO, la MINUSMA poursuit ses échanges avec les habitants pour mieux faire comprendre son mandat

Format
News and Press Release
Source
Posted
Originally published
Origin
View original

L’Unité de sensibilisation communautaire du bureau de la communication de la MINUSMA, a organisé du 5 au 8 octobre dernier à Gao, des séances de sensibilisation sur le rôle de la Mission. Ces échanges avec les habitant(e)s de la cité des Askia, ont notamment porté sur le Mandat que lui confère la résolution 2584 (2021) du Conseil de sécurité de l’ONU.

Les quartiers Sanfilé, Boulgoudjé extension, Saneye et Château sud-ouest ont été concernés par ces séances qui ont réuni dans l’ensemble plus d’une centaine de personnes à majorité des jeunes et des femmes. À chaque étape, Seydou YACOUBA de l’unité de sensibilisation communautaire a expliqué en langue Songhoy les principales priorités de la nouvelle résolution. « C’est important que la population de Gao qui a une forte attente vis-à-vis de la MINUSMA, sache ce que la Mission peut faire et ce qui ne rentre pas dans le cadre de son mandat » a-t-il affirmé. M. YACOUBA a aussi mis l’accent sur la responsabilité des autorités maliennes en ce qui concerne la protection de la population. « Comme l’a noté la dernière résolution, c’est avant tout à l’Etat malien qu’il incombe d’assurer la stabilité, la sécurité et la protection des civils sur l’ensemble du territoire. La MINUSMA vient en appui » a indiqué Seydou Yacouba face à ses interlocuteurs. L’assistance a également été édifiée sur les cinq tâches prioritaires assignées à la MINUSMA par le Conseil de Sécurité. Ces tâches sont entre autres l’appui à la mise en œuvre de l’Accord de paix et à la pleine réalisation de la transition politique en cours, la protection des civils mais aussi la protection et la promotion des Droits de l’Homme.

Les Officiers individuels de police (IPO) Katharina BAGDAHN, Aristide AKPO et Véronique OUOBA de la Police des Nations Unies ont évoqué les appuis multiformes d’UNPOL aux Forces de sécurité maliennes. Ces soutiens vont de la formation à la réhabilitation des installations, ainsi qu’à la fourniture d’équipements de travail. Ils ont en outre échangé avec les habitants présents sur l’importance de la police de proximité et ont encouragé les populations à collaborer avec les Forces de sécurités de la région pour une amélioration de la situation sécuritaire. La IPO Véronique OUOBA a profité de l’occasion pour sensibiliser les femmes sur l’importance d’envoyer leurs enfants et particulièrement les filles à l’école.

Zeinabou INEITA habitante du quartier Sanfilé a témoigné sa reconnaissance à la MINUSMA pour avoir financé un projet de château d’eau dans son quartier et pour avoir offert un moulin, à travers un projet à impact rapide, ce qui selon elle, a fortement aidé les femmes de Gao. Également présente à l’une de ces séances, la présidente du Réseau national pour le développement de la jeune fille et de la femme (RENAJET) Zeinnab BENSOUDA YATTARA a, elle aussi félicité la MINUSMA pour ses appuis multiformes dans la région.