Mali

Evaluation Rapide de Protection (23/08/2021)

Format
Assessment
Sources
Posted
Originally published
Origin
View original

Attachments

Populations affectées

Cette évaluation a concerné les communautés des localités de Koumaga et Marébougou situées dans la commune de Femaye. Ces communautés sont composées de Peulh, de Maraka, Bozos, Dogons, Bambara etde Mossis. Les personnes déplacées de Marébougou sont estimées à environ 236 personnes réparties comme suit :

  • A Djenne : 90 personnes composées de 40 femmes, 11 hommes, 21 filles et 18 garçons

  • A Sofara : 46 personnes dont 14 femmes, 12 hommes, 13 filles et 7 garçons ;

  • A Senossa (Siratintin) : 100 personnes soit 16 filles, 14 garçons, 30 hommes et 40 femmes.

Les personnes déplacées de Koumaga sont estimées à 596 personnes dont 56 femmes, 40 hommes, 64 filles et 40 garçons t à Djenné.
A Senossa, 396 déplacés composés de 102 femmes, 59 hommes, 235 enfants dont 136 filles et 99 garçons ont été enregistrées.
Enfin, 110 personnes dont 35 femmes, 29 hommes 64 enfants et 44 filles, 20 garçons ont été localisées à Sofara.

Déclencheur de l’ERP

Une alerte de mouvement forcé de population a été partagée le 11 août 2021, par Danish Church Aid (DCA), le partenaire en charge de la veille humanitaire du mécanisme de réponse rapide (RRM) dans le cercle de Djenné. Cette alerte est relative à une attaque du village de Marébougou dans la commune de Femaye, cercle de Djenné par des individus armés non identifiés. Le bilan de l’attaque fait état de 7 personnes tuées et 5 autres blessées. Les communautés de la localité attaquée se sont déplacées dans les localités listées ci-dessous :

  • Commune de Fakala 26 ménages dans le village de Diaba-Peulh ;

  • Commune de Djenné 14 ménages dans la ville de Djenné, 12 ménages dans le village de Souala et 05 ménages dans le village de Diabolo ;

  • Commune de Ouro-Ali 45 ménages dans le village de à Senossa et 15 ménages dans le village de Siratintin.

Alors que l’équipe suivait la situation en vue d’un déploiement, une autre alerte portant sur un autre mouvement de population a été partagée le 16 août 2021. Cette deuxième alerte était relative à une attaque du village de Koumaga, le 14 août 2021.
Après triangulation auprès du Service Local du Développement Sociale et de Economie Solidaire de Djenné (SLDSES) et les mairies des communes citées ont confirmé les mouvements de populations mentionnés ci-dessus.
Après la confirmation de l’alerte, NRC a déployé une équipe pour conduire une évaluation rapide de protection dans les localités d’accueil de la commune de Djenné (Djenné ville, villages de Senossa, Souala et Diabolo), commune Ouro Ali (Senossa et Siratintin) et la commune de Fakala ( Diaba Peulh).