Enquête Nutritionnelle Anthropométrique et de Mortalité Rétrospective, Mali 2012

Report
from Government of the Republic of Mali
Published on 30 Sep 2012 View Original
  1. INTRODUCTION

1.1 Contexte et Justification

L'atteinte des Objectifs du Millénaire pour le Développement à l'échéance de 2015 nécessite de disposer de données fiables, régulières et actualisées pour faire un suivi rapproché des indicateurs de progrès sur la survie et le développement de l'enfant.

Dans le cadre du programme de coopération Gouvernement du Mali-UNICEF pour la période 2011-2012, il est prévu de renforcer le système d'information nutritionnelle afin de disposer d'une base de données fiables. Aussi, il est nécessaire de disposer régulièrement de données de base pour pouvoir suivre et évaluer l'impact des interventions et également le niveau des indicateurs sur la survie et le développement de l'enfant.

On a constaté que le Mali était confronté à l'existence de multiples données d'évaluations nutritionnelles provenant de différentes institutions nationales et organisations, locales et internationales, utilisant chacune des méthodes et expertises propres à elles. On peut citer entre autres les plus récentes :

 Enquête nutritionnelle dans le cercle de Baraouéli région de Ségou, réalisée par le Secrétariat Exécutif de la Croix-Rouge malienne en mars 2011 ;

 Enquête Anthropométrique et de Mortalité SMART dans la région de Kayes cercle de Kita commune de Kokofata et Koulou réalisée par ACF-Mali en juin 2011 ;

 Enquête nutritionnelle dans le cercle de Baraouéli, région de Ségou, réalisée par la Croix-Rouge malienne en octobre 2011 ;

 Enquête SMART dans la commune VI du district de Bamako, réalisée par ACF-Mali en 2012.

Cependant, la comparaison, d'une évaluation nutritionnelle à une autre, était donc rendue difficile. Ceci a soulevé un besoin d'harmonisation des méthodologies pour assurer une meilleure analyse et comparaison des données recueillies sur l'ensemble du pays.

C’est ainsi que Le Gouvernement du Mali a eu à mener avec l’appui financier et technique de l’UNICEF et du PAM une enquête nutritionnelle nationale SMART dans le pays de juin à juillet 2011, pour corriger les insuffisances des enquêtes SMART localisées. La plus importante de ces insuffisances était le manque de niveau de représentativité nationale, régionale et par milieu de résidence permettant d’avoir une image réelle de la situation nutritionnelle et d’identifier les régions les plus à risque de malnutrition.

La situation de crise que vit le Mali a engendré un déplacement de population qui a dû avoir un impact sérieux sur l'état nutritionnel des enfants dans les autres régions du pays et plus particulièrement au niveau des régions frontalières de la zone sahélienne (Mopti, Ségou, Koulikoro, et Kayes).

Compte tenu de cette situation et du fait que la première enquête nutritionnelle nationale basée sur la méthodologie SMART a été réalisée au Mali en juin 2011(début de la période de soudure), il a été opportun de pouvoir en faire une deuxième en août-septembre 2012 (toujours en période de soudure). Ainsi si cet effort est maintenu et soutenu, cela va permettre de mettre en place une base de données temporelle à intervalles réguliers et de façon annuelle dans un premier temps et semestrielles par la suite. Les résultats de la première enquête ont été rendus disponibles tant dans les versions préliminaires que définitives.

Le Gouvernement du Mali, fort de sa première expérience d'enquête nutritionnelle nationale de type SMART, a souhaité avec ses partenaires techniques, entreprendre et exécuter une deuxième enquête nutritionnelle dans cette période de soudure en 2012. Aussi cela permis aux partenaires qui évoluent dans l'humanitaire, de bien mener leurs interventions sur des bases réelles.