Mali

Déclaration conjointe des Nations Unies (ONU) et de l'Union africaine (UA) sur les résultats de la réunion de niveau décisionnel sur certains aspects de l'Accord pour la paix et la réconciliation au Mali (1-5 août 2022)

Le Secrétaire général des Nations unies et le Président de la Commission de l’Union africaine se félicitent de la conclusion réussie de la réunion de niveau décisionnel sur certains aspects de l’Accord pour la paix et la réconciliation issu du Processus d’Alger. Ils notent, en particulier, avec satisfaction le consensus auquel les parties sont arrivées pour l’intégration de 26 000 ex-combattants au sein des forces armées et de défense et d’autres services de l’Etat, ainsi que sur les réformes institutionnelles non liées à la révision de la Constitution.

Le Secrétaire général des Nations unies et le Président de la Commission de l’Union africaine relèvent la mise en place d’une commission ad hoc pour traiter d’aspects sur lesquels un consensus doit encore être trouvé, notamment la gestion au cas par cas des cadres civils et militaires des Mouvements signataires, y compris en relation avec la chaîne de commandement. Ils exhortent les parties à agir avec diligence pour assurer le suivi requis et conforter la dynamique qui vient d’être imprimée au processus de paix.

Le Secrétaire général des Nations unies et le Président de la Commission de l’Union africaine félicitent les parties pour leur engagement renouvelé en faveur de la paix et de la réconciliation. Ils les assurent de la disponibilité continue des Nations unies et de l’UA, dans le cadre de la Médiation internationale conduite par l’Algérie, à continuer à œuvrer avec elles en vue de mener à son terme le processus de paix. À cet égard, elles attendent avec grand intérêt une réunion prochaine du Comité de suivi de l’Accord de paix.