Conrad N. Hilton Foundation promet un nouveau soutien aux programmes d'élimination du trachome au Mali et au Niger

ATLANTA... Les efforts visant à éliminer le trachome aveuglant en tant que problème de santé publique dans les pays ouest-africains du Mali et du Niger recevront un soutien supplémentaire de 11,725 millions de dollars US de la Conrad N. Hilton Foundation qui sera mis en œuvre par The Carter Center, Helen Keller International, et Sightsavers, ont annoncé mercredi ces organismes. « The Hilton Foundation soutient les efforts visant à éliminer le trachome depuis plus de 20 ans et nous sommes ravis de parvenir à éliminer cette maladie comme un problème de santé publique dans des pays comme le Mali et le Niger d'ici 2020 », a déclaré Peter Laugharn, président et PDG de la Hilton Foundation. « J'ai constaté personnellement les effets dévastateurs des maladies tropicales négligées. Je pense que personne ne devrait souffrir d'une maladie évitable. Je suis persuadé que grâce à la compassion collective, la collaboration et les solutions intelligentes, nous pouvons atteindre cet objectif d'ici 2020. » Dans le cadre d'un nouvel engagement de 11,725 millions de dollars, la Hilton Foundation a accordé 5,975 millions de dollars à Helen Keller International, 5,1 millions de dollars à The Carter Center et 650 000 dollars à Sightsavers. Les organismes travaillent en partenariat avec les ministères fédéraux de la Santé. Helen Keller International et The Carter Center travaillent au Mali et au Niger, alors que Sightsavers ne s’occupe que du Mali. Cette subvention étant octroyée à condition que chaque organisme verse un montant équivalent aux dons récoltés, un dollar pour un dollar, d’ici 2020, elle apportera par effet de levier un total de 23,45 millions de dollars à ce nouveau fonds visant à éliminer le trachome aveuglant de ces deux pays d’Afrique de l’Ouest.

L'ancien président américain Jimmy Carter, fondateur de The Carter Center, a salué le travail d'équipe qui a pris part à l'effort international. « Le fort engagement et le dur travail du Mali et du Niger les ont amenés à la portée de l’élimination du trachome aveuglant », a déclaré Carter. « Leurs progrès donnent à d'autres pays l'encouragement et l'incitation à poursuivre un objectif similaire. Nos partenaires veulent les aider à franchir la ligne d'arrivée, et ce nouveau financement de la Conrad N. Hilton Foundation rend cet objectif possible. » Le trachome, causé par la bactérie Chlamydia trachomatis, est la principale cause infectieuse de cécité dans le monde. Il fait partie d'un groupe connu sous le nom des maladies tropicales négligées. Les origines de cette infection peuvent être tracées jusqu’à 8 000 ans avant Jésus Christ. Elle touche des millions de personnes dans les communautés pauvres qui n'ont pas accès à l'eau potable et à l'assainissement. Le trachome se propage d'une personne à l'autre par contact direct et par les mouches qui propagent l'infection des yeux d'une personne à l’autre.

Les femmes et les enfants sont affectés de manière disproportionnée par le trachome. Il commence souvent durant la petite enfance. Les infections répétées peuvent causer une inflammation et des cicatrices de la paupière interne, ce qui conduit au trichiasis, le stade douloureux et aveuglant du trachome dans lequel les cils se tournent vers l'intérieur et viennent rayer la surface du globe oculaire.
Le trachome peut être trouvé dans plus de 50 pays, la plupart situés en Afrique et au Moyen-Orient, et dans quelques pays d’Amériques et d’Asie. Dans le monde, 200 millions de personnes sont exposé au risque de contracter le trachome, et plus de 3,2 millions sont exposé au risque immédiat de cécité à cause du trichiasis. Bien que le trachome soit aisément évitable, plus de 2 millions de personnes parmi les plus pauvres au monde sont aujourd'hui aveugles parce qu'elles n'ont pas accès à la chirurgie des paupières ou à des stratégies de prévention. La maladie est à l’origine d'une perte de productivité annuelle pouvant atteindre 8 milliards de dollars.

En 1996, le World Health Organization a adopté la stratégie « SAFE » (qui désigne la chirurgie, les antibiotiques, la propreté du visage et l'éducation à l'hygiène, et l'amélioration de l'environnement) pour traiter et prévenir le trachome. En 1997, l'agence a lancé l'Alliance OMS pour l'élimination mondiale du trachome d'ici à 2020 (GET2020), un partenariat mondial entre des États membres, des ONG (comprenant The Carter Center, Helen Keller International, et Sightsavers), des organismes philanthropiques (comprenant la Conrad N. Hilton Foundation) et le secteur privé pour mobiliser des ressources et favoriser la coordination des efforts visant à éliminer le trachome en tant que problème de santé publique.

PARTENAIRES

À propos du Carter Center

Basé à Atlanta, The Carter Center (www.cartercenter.org), un organisme non gouvernemental à but non lucratif, est un pionnier de l'éradication et de l'élimination des maladies. Depuis plus de trois décennies, le Centre a mené des efforts pour mettre fin aux souffrances liées aux maladies tropicales négligées, y compris le ver de Guinée, la cécité des rivières et le trachome. Dans le cadre de ce travail, The Carter Center a livré plus de 500 millions de doses de médicaments.

Le programme de lutte contre le trachome du Centre Carter a collaboré avec les programmes nationaux du trachome au Mali et au Niger pour mettre en œuvre la stratégie complète « SAFE » depuis 1999. À ce jour au Mali et au Niger, The Centre Carter a facilité un total de 93 764 chirurgies, distribué plus de 4 millions de doses d'antibiotiques à travers des activités chirurgicales et la distribution massive de médicaments, fourni une éducation sanitaire à plus de 4 000 villages, soutenu la construction de 219 189 latrines, et formé et équipé 10 024 maçons au Mali et au Niger. « Le trachome aveuglant est une maladie terrible qui touche des millions de personnes, mais nous savons quoi faire, et nous avons fait de grands progrès », a déclaré l'Ambassadrice (à la retraite) Mary Ann Peters, PDG du Centre Carter. « Nous sommes reconnaissants à la Conrad N. Hilton Foundation et à d'autres partenaires qui ont fourni les moyens d'atteindre ces objectifs significatifs en matière de santé publique ».

À propos de Helen Keller International

Fondée en 1915, Helen Keller International (www.hki.org) se consacre à sauver et à améliorer la vue et la vie des plus vulnérables de par le monde en luttant contre les causes et les conséquences de la cécité, de la mauvaise santé et de la malnutrition. L'organisme américain dispose de plus de 120 programmes dans 20 pays africains et asiatiques et a commencé ses travaux sur le trachome dans les années 1950.

Depuis 1999, Helen Keller International a appuyé les programmes nationaux de trachome au Mali et au Niger afin de mettre en œuvre la stratégie SAFE en vue de l'élimination du trachome. À ce jour, Helen Keller International a prodigué plus de 49 000 opérations de chirurgies de trichiasis pour sauver la vue au Mali et au Niger et, conformément à la stratégie SAFE, et procuré une éducation sanitaire dans les communautés et les écoles pour réduire le risque d'infection au trachome. L'organisme propose également la distribution massive de médicaments (MDA) pour interrompre la transmission du trachome par le biais de ses programmes MDA intégrés, administrant plus de 80,5 millions de traitements intégrés contre les MTN (maladies tropicales négligées) dans six pays africains durant la seule année 2016. « Nous sommes sur le point de remporter une victoire historique contre une maladie ancienne et contre la principale cause infectieuse de la cécité dans le monde », a déclaré Kathy Spahn, présidente et PDG d'Helen Keller International. « En collaborant avec les programmes nationaux des gouvernements du Mali et du Niger et avec l'incroyable soutien et le leadership de la Conrad N. Hilton Foundation, nous pouvons ensemble mettre fin au trachome dans ces pays et laisser derrière nous les souffrances qu'il a causées à tant de personnes».

À propos de la Hilton Foundation

Conrad N. Hilton Foundation a été créée en 1944 par le pionnier des affaires internationales Conrad N.
Hilton, qui a fondé les hotels Hiltonet qui a légué sa fortune pour aider les personnes défavorisées et vulnérables dans le monde. La Foundation mène actuellement des initiatives stratégiques dans six domaines prioritaires : l'approvisionnement en eau potable, la cessation de l'itinérance chronique, la prévention de la toxicomanie, l'aide aux enfants touchés par le VIH et le sida, le soutien aux jeunes en transition et le soutien de Conrad Hilton au travail de Catholic Sisters. En outre, après la sélection par un jury international indépendant, la Foundation remet annuellement le Prix Humanitaire Conrad N. Hilton de 2 millions de dollars à tout organisme à but non lucratif qui accomplit un travail extraordinaire pour réduire les souffrances humaines. En 2016, le Prix Humanitaire a été décerné à The Task Force for Global Health, un organisme international à but non lucratif qui s'efforce d'améliorer la santé des personnes les plus démunies, principalement dans les pays en développement. Depuis sa création, la Foundation a octroyé plus de 1,5 milliard de dollars en subventions, distribuant 109 millions de dollars aux États-Unis et dans le monde entier en 2016. L'actif actuel de la Foundation s'élève à environ 2,6 milliards de dollars. Pour plus d'informations, visitez le site www.hiltonfoundation.org.

À propos de Sightsavers

Sightsavers Inc. (www.sightsaversusa.org) est un organisme enregistré à but non lucratif 501(c)(3) (EIN 47-4657747) qui travaille dans plus de 30 pays en voie de développement pour prévenir la cécité, restaurer la vue et promouvoir l'inclusion sociale et l'égalité des droits pour les personnes invalides. Il y a 39 millions d'aveugles dans le monde mais 80 % de toutes les cécités peuvent être évitées ou guéries.

Durant les six décennies depuis sa fondation, Sightsavers a soutenu plus de 576,79 millions de traitements contre les conditions aveuglantes et potentiellement aveuglantes, réalisé plus de 8,14 millions d'opérations pour restaurer la vue, formé plus de 500 000 personnels de soins oculaires primaires, réalisé des formations de réadaptation pour 181 000 aveugles ou malvoyants et soutenu 38 000 enfants aveugles ou à faible vision afin qu’ils puissent obtenir une éducation scolaire. « Sightsavers est heureux de faire partie de cette coalition dynamique et jouer un rôle clé dans la lutte contre l'élimination du trachome aveuglant au Mali », a déclaré Dr. Caroline Harper, PDG de Sightsavers. « Nous applaudissons la Conrad N. Hilton Foundation pour son engagement à éliminer le trachome aveuglant. Des dons de ce genre sont essentiels si nous voulons atteindre l'objectif d'élimination fixé par l'OMS d'ici 2020 ».