Cadre Harmonisé d’identification des zones à risque et des populations vulnérables au Sahel et en Afrique de l’Ouest (CH2) du 18/03/2017 Au 31/03/2017

Principaux résultats pour les zones touchées par l’Insécurité Alimentaire

Consommation alimentaire :

Globalement acceptable partout mais sous pression dans certains cercles en raison surtout d’un score de con sommation alimentaire pauvre très élevé notamment à Gao, Abeibara, Kolokani, Youvarou, Douentza, Koro, Kidal, Bandiagara, Gourma Rharous, Koutiala, Niafunké, Dioila, Bla.

Evolution des moyens d’existence :

Les moyens d’existence préservés dans une bonne partie du pays mais l’impact de l’insécurité persiste dans les régions du centre et du nord du pays où ils sont sous pression voire en urgence.

Nutrition :

Le MUAC issu de l’ENSAN qui a été utilisé, est en dessous du seuil d’alerte partout excepté dans les cercles de Kéniéba, San, Douentza, Diré (sous pression), Koutiala, Ténenkou (en crise ou pire).

Mortalité :

N’a pas été traitée faute de preuves récentes.