Mali + 2 more

Burkina Faso, Mali et Ouest du Niger - Aperçu Humanitaire (à la date du 16 septembre 2020)

Format
Infographic
Source
Posted
Originally published

Attachments

Dans la région frontalière du Mali, du Burkina Faso et du Niger, une crise qui se détériore rapidement dévaste les vies et les moyens de subsistance de la population civile. Dans les communautés très vulnérables, l'impact combiné de l'escalade du conflit, du pic de l'insécurité alimentaire et de COVID-19 est catastrophique. La violence armée et l'insécurité ont forcé plus de 1,5 million de personnes à fuir leurs foyers. Le nombre de personnes déplacées est passé de 70 000 à 1,4 million en moins de deux ans. L'insécurité prive les communautés touchées de services essentiels. Au total, 3 891 écoles et 150 centres de santé demeurent non fonctionnels. Une crise alimentaire et nutritionnelle dramatique frappe le plus durement les régions touchées par les conflits. Des analyses récentes montrent que le nombre de personnes souffrant d'insécurité alimentaire au Burkina Faso a augmenté de plus d'un million. Dans l'ensemble de la région, 5,5 millions de personnes sont désormais confrontées à de pénuries alimentaires critiques. L'impact de COVID-19 et des mesures de restriction connexes risque d'accroître davantage l'insécurité alimentaire dans la région. Le COVID-19 continue de se propager dans la région, et dans les zones densément peuplées, comme les sites de déplacement qui ne disposent pas d'un accès adéquat aux abris, à l'eau potable, à l'hygiène et aux installations sanitaires de base, les risques de transmission sont élevés. Selon les plans de réponse humanitaire révisés, 10,8 millions de personnes dans les régions touchées ont maintenant besoin d'une aide d'urgence - 3,3 millions de plus qu'au début de l'année. En soutien aux autorités nationales et locales, les partenaires humanitaires intensifient leurs opérations pour sauver des vies et alléger les souffrances tout en adaptant leurs programmes pour atténuer la propagation de COVID-19. Toutefois, des ressources supplémentaires sont nécessaires de toute urgence. En septembre 2020, seuls 32 % d’un milliard de dollars nécessaire à la réponse ont été reçus.

UN Office for the Coordination of Humanitarian Affairs
To learn more about OCHA's activities, please visit https://www.unocha.org/.