Avec la construction de trois radiers, la MINUSMA contribue à sécuriser d’importants axes de la ville de Kidal

Le vendredi 25 octobre 2019, le détachement du bataillon togolais de la MINUSMA basé à Bandiagara, a appuyé les FAMa dans le cadre d’une intervention de protection de la population civile du village de Dioundiourou (localité située à 16 Km Sud-Ouest de Bandiagara), victime d’une attaque armée.

L’équipe d’intervention des FAMa, appuyée par la MINUSMA est arrivée très rapidement sur les lieux, forçant ainsi les assaillants à battre en retraite. Après avoir mis en place un dispositif de sécurité et pris le contrôle du village, les deux détachements ont ensemble, procédé à la fouille et dénombré entre autres trois corps sans vie et plusieurs blessés dont trois graves.

Les infirmiers du détachement togolais ont immédiatement porté les premiers soins aux blessés, en coordination avec les FAMa, et les populations locales. Une fois leurs états stables, les blessés graves ont été évacués d’urgence à bord d’une ambulance du bataillon togolais vers l’hôpital de Bandiagara. Sur place, une délégation des autorités administratives dont l’adjoint au préfet de Bandiagara et le maire de la commune de Doucomba les attendaient. Le transfert des blessés au personnel médical s’est déroulé en présence desdites autorités et du directeur de l’hôpital.

Les populations de Dioundiourou et les autorités administratives locales ont remercié le détachement togolais de la MINUSMA sans le soutien duquel, selon eux, le bilan aurait été beaucoup plus lourd.