Mali

ACTED facilite le retour des familles rapatriées des régions de Gao et Mopti

Source
Posted
Originally published
Origin
View original

La crise sécuritaire de 2012 au Mali a provoqué le déplacement de centaines de milliers de personnes à l’intérieur et à l’extérieur du pays. L’année 2015 a été marquée par un certain retour au calme dans le nord du pays, notamment grâce à la signature de l’accord de paix en juin 2015 entre les différentes parties prenantes du conflit, permettant ainsi aux familles déplacées de revenir dans leur région d’origine.

L’amélioration des services sociaux de base

Afin d’accompagner ce retour, ACTED est intervenue avec le soutien de l’UNHCR de mars à décembre 2015 dans les régions de Mopti et de Gao (nord du pays) pour soutenir plus de 400 familles dans la reconstruction de leur maison. 3 points d’eau ont été construits et 3 autres ont été réhabilités, permettant à plus de 2 500 personnes d’avoir un accès à l’eau potable à proximité de leur domicile. Enfin, grâce à la construction de trois écoles, 450 nouveaux élèves ont été scolarisés.

Favoriser la scolarisation des filles, un défi pour le Mali

La crise qui a affecté le pays depuis 2012 a détérioré le système éducatif, qui était déjà faible. Si 70% des enfants sont inscrits à l’école primaire, en réalité seulement 1 fille sur 2 va à l’école régulièrement. Les disparités sont d’autant plus importantes entre milieu urbain et rural. Pour faire face à ce fléau, ACTED a organisé une grande campagne de sensibilisation à la scolarité dans les villages où les écoles ont été construites, touchant près de 300 parents.