Madagascar

Une aide rapide pour les enfants de Madagascar

Format
News and Press Release
Source
Posted
Originally published
Antananarivo/New York/Zurich, le 4 avril 2007 - A Madagascar, les catastrophes naturelles de ces derniers mois ont plongé 450'000 personnes dans une situation de détresse qui constitue une menace pour leur vie. Des familles et des enfants ont besoin de toute urgence de nourriture, d'eau potable et de soins médicaux. L'UNICEF assure l'aide immédiate et la continuité de l'enseignement scolaire. Le Fonds des Nations Unies pour l'enfance lance un appel à la générosité en faveur des victimes.

A Madagascar, six cyclones qui se sont produits en l'espace de quatre mois ainsi qu'une sécheresse extrême dans le Sud ont provoqué une crise sur le plan du ravitaillement. Des milliers d'hectares de rizières qui fournissent habituellement la denrée alimentaire de base des Malgaches ont été anéantis par les inondations. Les récoltes ont été perdues en raison des sécheresses. L'eau potable et les articles d'hygiène manquent. La pénurie de produits alimentaires de base a déjà causé, dans certaines régions, des états de malnutrition chez les femmes et les enfants. 40'000 enfants sont concernés, 6'000 reçoivent un traitement médical pour y remédier. Mais le système de santé a été lui aussi mis à mal par les forces de la nature. La situation actuelle met en péril la vie des enfants - et ces derniers représentent plus de la moitié de la population de Madagascar.

Une aide étendue de la part de l'UNICEF

L'UNICEF assure actuellement, grâce à des secours immédiats efficaces, l'accès aux soins médicaux, à l'eau potable et aux installations sanitaires ; l'organisation distribue également des produits alimentaires de base et des vitamines. Ces mesures devraient permettre de réduire le risque élevé de maladies diarrhéiques, d'infections des voies respiratoires, de rougeole et de malaria et, par ailleurs, empêcher la propagation rapide de ces maladies. En collaboration avec le gouvernement malgache, des partenaires locaux et le Programme alimentaire mondial de l'ONU, l'UNICEF a aménagé trois centres opérationnels d'où les biens humanitaires indispensables sont distribués dans le pays.

Comme les voies de communication ont été fortement endommagées, que les routes ont été coupées et de nombreux ponts détruits, les transports et la distribution des biens de première nécessité s'avèrent très malaisés. Le Fonds des Nations Unies s'assure toutefois que les régions même les plus difficiles d'accès et les villages les plus isolés reçoivent des produits pour décontaminer l'eau, des jerricanes, du savon, des biscuits enrichis de protéines, du riz, des légumes secs et de l'huile. Pour les personnes sans toit dont le nombre est estimé à 133'000, l'UNICEF, met par ailleurs des tentes et des couvertures à disposition.

Créer des perspectives à plus long terme

Pour répondre aux besoins de la population malgache, l'aide fournie devrait aussi, en plus d'assurer rapidement un ravitaillement de base, prendre en compte des horizons à moyen et à long terme. La plupart des familles sinistrées qui vivaient déjà avant les catastrophes dans des conditions précaires doivent repartir à zéro. Le Fonds des Nations Unies pour l'enfance se mobilise ainsi entre autres pour que les enfants puissent retourner à l'école et recevoir un soutien psychosocial. Comme 55 écoles au moins ont été endommagées ou anéanties par les cyclones Bondo, Clovis, Gamede, Favio, Indlala et Jaya, l'UNICEF fournit des tentes pour servir d'écoles provisoires ainsi que le matériel scolaire indispensable. 194 valises d'enseignement mobiles - les fameuses «Schools-in-a-box» de l'UNICEF - ont été mises à disposition ; elles contiennent un assortiment complet pour enseigner, notamment des cahiers, des crayons, des tableaux noirs et de la craie.

«L'UNICEF et ses partenaires ont la responsabilité de redonner espoir aux familles qui ont tout perdu et de les aider à retrouver une vie quotidienne structurée», explique Bruno Maes, représentant de l'UNICEF à Madagascar. Pour apporter une aide efficace à Madagascar, il est nécessaire, d'après la dernière analyse générale de la situation effectuée par l'UNICEF, d'avoir à disposition l'équivalent de 5 millions de francs suisses. Jusqu'à maintenant, moins de 10 pour cent de cette somme ont été réunis. Pour venir en aide de manière durable aux enfants de Madagascar, il est donc urgent que les donateurs et donatrices apportent leur soutien.

L'UNICEF lance un appel de dons en faveur des enfants de Madagascar.

Compte postal pour les dons : 80-7211-9

Autres renseignements et des interviews

Alexandra Rosetti
UNICEF Suisse
Responsable de l'information
Téléphone: 044 317 22 41
Portable: 076 390 22 50
E-Mail: a.rosetti@unicef.ch

Marc-Antoine Camp
UNICEF Suisse
Information
Téléphone: 044 317 22 20
E-Mail: m.camp@unicef.ch

L'UNICEF, le Fonds des Nations Unies pour l'enfance, s'appuie sur 60 ans d'expérience dans le domaine de la coopération au développement et de l'aide d'urgence. L'UNICEF met tout en Œuvre pour que les enfants puissent survivre et avoir une enfance préservée. La santé, l'alimentation, l'eau et l'hygiène ainsi que la protection des enfants contre les abus, l'exploitation, la violence et le sida font partie de ses tâches centrales. L'UNICEF assure son financement uniquement grâce à des contributions volontaires.